Restons connectés

La révolution des bracelets connectés dans la préparation des joueurs

Equipement

La révolution des bracelets connectés dans la préparation des joueurs

Manchester City a lancé la mode, les autres clubs suivent le pas. Si les bracelets connectés permettent d’augmenter l’experience fan, ils apportent aussi une plus-value dans la préparation des joueurs.

Ils ne quittent plus les poignets des joueurs. Cette saison, les bracelets connectés sont venus révolutionner la préparation sportive des joueurs de football, grace aux nombreuses fonctionnalités qu’ils embarquent désormais.

Le premier avantage de ces bracelets est d’être porté H24 par les joueurs, ce qui permet d’avoir un suivi médical complet. Ils embarquent souvent des technologies de suivi du rythme cardiaque, ce qui permet, une fois centralisé, de vérifier les variations et problèmes divers propres à la pratique du sport. On pense par exemple aux différents accidents cardiaques qui ont pu défrayer la chronique ces dernières saisons. Le médical obtient ainsi rapidement des données régulières et fiables, tant durant l’effort qu’au repos. Les bracelets peuvent suivre les cycles de sommeil, ce qui permet au staff de vérifier la « fraîcheur » d’un joueur mais aussi ses horaires de coucher/lever. Sans vouloir les « fliquer », l’intérêt suprême du sport passe avant tout.

La résistance des bracelets – principalement en plastique – les rendent légers et discrets, mais aussi design. Les batteries durent rarement moins d’une semaine, malgré un usage continu.

La révolution des bracelets connectés dans la préparation des joueurs

Le cardiofrréquencemètre du Xiaomi Mi Band 3 (Photo techadvisor.co.uk)

Les autres fonctionnalités peuvent être spécifiques à leur sport bien entendu : durée d’effort, vitesse de course, VO2 max… tout y passe pour apporter les données pertinentes afin de faire les bons choix. Certains bracelets embarquent même des puces GPS, agissant comme le faisaient les fameuses brassières disgracieuses portées par les joueurs de football il y a encore quelques années pour analyser la position sur le terrain.

Nous étions au lancement du dernier bracelet de chez Xiaomi, le Mi Band 3. Déjà 1er des ventes sur Amazon grâce à un prix agressif (moins de 30€), les utilisateurs ont déjà compris l’intérêt d’un bracelet discret, robuste et fonctionnel, tant dans les applications de tous les jours que pour la pratique du sport ou le suivi médical.

Comme tout objet connecté, ce sont les interactions avec les objets entourant les bracelets des joueurs qui semblent être le futur développement de ce secteur. Les ingénieurs de Xiaomi nous ont confié travailler à l’hyper-connectivité de ses produits, même si la marque chinoise ne propose pas encore de terminaux connectés spécifiques au football ou de partenariats avec des clubs de football pour le développement de ses produits. Vous vous souvenez sans doute du mi-coach d’adidas, ce ballon connecté permettant d’améliorer sa frappe de balle. Il existe un intérêt évident à ce qu’un bracelet et cette technologie puissent communiquer.

Dans le cas du bracelet connecté Xiaomi Mi Band 3, les applications tierces peuvent, via le téléphone et sa connectivité, pousser ou récupérer des informations pertinentes. Pour les utilisateurs lambda comme pour les sportifs, ou l’entourage de l’équipe. Reste à avoir assez d’applications développées pour multiplier les interactions. À la vitesse des mises à jour du Mi Band 3 de Xiaomi, ce n’est qu’une question de semaines.

La révolution des bracelets connectés dans la préparation des joueurs

Accueil la Mi Fit app de Xiaomi

La révolution des bracelets connectés dans la préparation des joueurs

Analyse du rythme cardiaque via le Xiaomi Mi Band 3

La révolution des bracelets connectés dans la préparation des joueurs

Analyse du sommeil via le Xiaomi Mi Band 3

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Equipement

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour