Elongation, déchirure, rupture : comment éviter les blessures musculaires au football ?

Les blessures vont parties de la vie et la carrière des footballeurs. Mais malheureusement, pour certains joueurs les blessures sont récurrentes et deviennent carrément un véritable calvaire gâchant leur carrière.

Encore aujourd’hui, on a des exemples de joueurs non épargnés par les blessures, dans les plus gros clubs du championnat de France. Javier Pastore au Paris Saint-Germain, Abou Diaby sur sa période à Arsenal mais aussi encore maintenant à Marseille ou encore Yoann Gourcuff à Lyon et aujourd’hui à Rennes.

Chez les femmes ce phénomène s’observe aussi. Le plus bel(le) exemple dont on peut te parler n’est autre que Laure Boulleau, joueuse du PSG, qui enchaîne malheureusement les blessures depuis plus d’un an. Ces dernières blessures qui lui ont notamment valu de rater les Jeux Olympiques en 2016. Un coup dur pour la tête d’affiche du football féminin français.

Une blessure est le genre d’événement dont on se passerait bien car elle stoppe net la progression d’un joueur. Et revenir en forme après une blessure musculaire, ça peut être très long…

Les blessures musculaires sont les pathologies les plus fréquentes dans le monde du football. De quelques jours, pour une simple élongation à quelques mois, pour déchirure ou pire, une rupture, il est important de bien soigner son corps et son muscle pour éviter toutes rechutes.

Elongation, déchirure, rupture : comment éviter les blessures musculaires au football ?La déchirure musculaire qu’on appelle aussi un claquage correspond à l’élongation traumatique d’un muscle et la destruction d’une ou plusieurs fibres musculaires. Sur la papier, c’est impressionnant et quand cela se produit, tu le sens tout de suite, tant la douleur est nette et vive.

Ces blessures musculaires se produisent le plus souvent en fonction de 2 mécanismes différents :

  • De façon direct ou intrinsèque. Suite à un choc direct sur le muscle. Cela peut arriver, lors d’un contact entre deux joueurs. C’est ce qui arrive quand tu prends une béquille par exemple.
  • La façon indirect ou extrinsèque. Elle peut arriver suite à un tir à froid, une sollicitation trop puissante, ou encore après un changement trop brutal de direction. Ce cas de claquage arrive le plus souvent après un échauffement trop négligé de la part d’un joueur.

D’où le premier gros conseil, et non des moindres. Prépare bien ton corps avant l’effort. C’est trop bête de se claquer à cause d’un échauffement trop léger. Ce genre de blessure peut être évité assez facilement. Un muscle froid est bien plus fragile et aura tendance à se déchirer plus facilement.

Mais préparer son corps à vivre une saison complète de foot, c’est un travail de longue haleine qui s’effectue tout au long de la saison.
Tes muscles et tendons doivent être entraînés tout au long de l’année à subir un effort physique long et intense.

En début de saison, la préparation physique est très importante pour que tu sois prêt à jouer toute la saison. Mais cette dernière doit être effectuée de façon progressive. Il serait trop bête de se blesser dès le début de saison car ton corps aurait perdu l’habitude d’être sollicité à faire des efforts physique après la trêve.

Un exercice, souvent rébarbatif, est trop négligé des jeunes footballeurs. Il s’agit des étirements. Pourtant assouplir ses muscles, c’est améliorer la qualité élastique de son corps et permet ainsi lutter contre des blessures. A la fin de chaque échauffement et entraînement, il est donc important de bien s’étirer. Mais aussi bien penser aux temps de récupération et boire beaucoup d’eau. Ton corps te remerciera.

D’ailleurs, il faut aussi bien penser à l’écouter ton corps et à le respecter. Comme tout joueur, tu as tes limites physiques et ça ton corps te le fera ressentir. Il faut donc savoir s’arrêter quand on est trop fatigué, ou quand les crampes commencent à se ressentir.

En résumé, voici ce qu’il faut retenir pour essayer de prévenir au maximum les pépins musculaires dans la pratique du football :

  • Bien boire de l’eau, avant, pendant et après les efforts physiques
  • Préparer son corps progressivement à l’effort.
  • Bien s’échauffer avant les entraînements et les matches.
  • Ne pas oublier de s’étirer pendant et après avoir jouer.

Elongation, déchirure, rupture : comment éviter les blessures musculaires au football ?

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter