Restons connectés

Tom Rogic, de produit marketing à joueur de football

Marketing

Tom Rogic, de produit marketing à joueur de football

Le monde entier a eu les yeux rivés sur le Brésil pays hôte de la coupe du monde de football. Pendant un mois, 736 joueurs professionnels ont pris part à cette grande messe du sport afin de désigner le pays champion du monde. Représenter sa nation au cours d’une telle compétition représente pour nombreux d’entre eux l’apogée de leur carrière. En effet de nos jours le chemin à accomplir pour devenir pro est un véritable parcours du combattant où tous les coups sont permis!

L’accès au centre de formation qui est la première étape fait déjà l’objet d’une terrible sélection, laissant souvent sur le bas côté des joueurs très talentueux qui mais ne rentrent pas les normes fixés. Sans ce précieux sésame, l’accès au professionnalisme devient alors un chemin de croix voire souvent une voie sans issue.

Même si des exemples récents tels que Ribéry, Chedjou, ou encore le moins connu brésilien Bebe ( pré sélectionné pour le mondial des sans abris) nous prouvent qu’il existe encore quelques exceptions .. Ces joueurs ne rentrant pas dans les standards de la formation classique, ont du passer par les sentiers battus pour enfin avoir leur chance.

Toutefois ces cas demeurent des exceptions et un joueur qui loupe le train du centre de formation peut de façon quasi certaine oublier ses rêves de gloire…

Et pourtant il y en a un qui pourrait nous dire le contraire aujourd’hui : il s’agit de Tom Rogìc jeune joueur australien qui est passé de joueur amateur au Celtic Glasgow en à peine trois ans. Retour sur cette histoire incroyable.

The Nike Chance

En lançant en 2010 le programme Nike Chance, l’équipementier américain souhaite offrir une sorte de séance de rattrapage aux meilleurs joueurs amateurs du monde entier.

Les vainqueurs de ce programme ont alors le privilège d’intégrer la Nike Academy basée en Angleterre.En à peine quatre ans, 19 joueurs issus de ce programme sont devenus professionnels mais la plus belle réussite reste surement aujourd’hui Tom Rogìc.

Alors qu’il jouait en amateur en Australie, sa participation au programme Nike Chance va totalement bouleverser sa vie.
En finissant major de sa promotion il intègre la Nike Academy de juillet à décembre 2011 où remarqué par un club australien les Central Coast Marinera il signe son premier contrat professionnel. L’ascension de Rogìc est tellement rapide que la même année il fait ses débuts en équipe nationale d’Australie lors d’un match amical contre la Corée du sud.

Repéré par de nombreux clubs européens notamment de Premier League il fait alors le choix de rejoindre le Celtic Glasgow en janvier 2013. Malheureusement sa carrière va subir un petit coup d’arrêt, son expérience au Celtic s’achevant au bout d’un an. Malgré quelques matchs de championnat et un tour préliminaire de ligue des champions il fait le choix de retourner en Australie dans le club de Melbourne.

En s’exposant davantage il souhaite ainsi mettre toutes les chances de son coté afin de participer à la coupe du monde au Brésil. Son pari a failli fonctionné puisque sélectionné dans la liste des 30 australiens , son absence lors de son mondial brésilien n’étant due qu’à une blessure à l’aine.

Malgré cette déception , Tom Rogìc demeure l’acteur principal d’une histoire assez incroyable. A force de travail mais aussi d’un peu de chance , la vie de Rogic alors simple joueur amateur il y a encore quatre ans a pris un virage à 180 degrés.

Tom Rogic, de produit marketing à joueur de football

Fils caché d’Arrigo Sacchi , je pense que la Serie A reste le meilleur championnat du monde. Fan absolu du catenaccio et de la faute intelligente, je reste convaincu que l’affaire du calcioscommesse n’est qu’un coup du gouvernement pour décrédibiliser l’Italie aux yeux du monde entier !

... à lire dans Marketing

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour