Restons connectés

PKFoot

Allegri Allegri

Lecture

Devenir un coach parfait selon Massimliano Allegri

Écrit par 20 février 2020

Dans son livre Gagner, c’est si simple, Massimliano Allegri dévoile sa vision du foot à travers 32 règles de coaching. Oubliez Klopp, Guardiola, Mourinho, Bielsa… voici Massimliano Allegri qui livre ses 32 règles de coaching dans son livre Gagner, c’est...

L’édito décalé

Le FC Barcelone sous la directive de Messi ?

Par Mounir Mezouar

Depuis le départ de Guardiola, le FC Barcelone connaît une période de mou que l’on ne lui connaissait pas, collectionnant les entraîneurs et donnant sa chance à qui le veut sans vraiment s’attarder sur le CV, les Catalans sont loin de couler des jours heureux.

Qu’elle est loin l’époque ou le Barça assurait et imposait son style de jeu sur tous les terrains d’Europe, le célèbre Tiki-Taka qui a été la base de tout leur jeu mais aussi la pire crainte des adversaires qui se retrouvaient sans possibilités d’attaques, sans avoir d’autre choix que d’assister à la domination sans commune mesure des coéquipiers de Léo Messi. Une période de gloire, qui depuis n’a plus eu du tout la même ampleur, le FC Barcelone ne fait plus peur ? N’allons pas jusque-là mais désormais nous savons qu’il est possible de les gêner, et surtout de l’emporter face à eux. Il faut donc trouver un fautif à cette décadence, qui est l’acteur principal de cette situation ? Eric Abidal en charge du recrutement depuis un petit moment a son idée et n’a pas hésité à pointer du doigt les anciens tacticiens qui d’après lui, étaient incapables de maintenir une envie de jouer, un état d’esprit de gagnant, mais surtout une rigueur maximale qui devrait être celle d’un club au top de l’élite européenne.

Si la dernière Coupe des Champions du FC Barcelone est en train de prendre la poussière, c’est sans aucun doute la faute de l’entraîneur d’après l’ex-international français. Un avis tranché qui n’est pas partagé par l’idole de l’équipe Léo Messi. Réagissant sur Instagram aux propos d’Abidal, l’Argentin n’a pas hésité à tacler très fort en décidant de remettre en cause un autre paramètre. Mauvais résultats oui, mais la faute à qui ? L’entraîneur ou les joueurs recrutés ? Un Ousmane Dembélé sur les rotules avec une hygiène douteuse, un Coutinho au prix faramineux obligé de se relancer chez un rival européen comme le Bayern, un passage éclair de Malcom, et j’en passe, nombreux sont ceux à avoir signés, peu à avoir apporté quelque chose.

Il est difficile de prendre une décision car les deux avis se valent, mais à l’heure de prendre un choix, les rumeurs d’un limogeage d’Abidal semblent beaucoup plus présentes que celle d’une éventuelle mise en garde envers Messi. Si l’adage veut qu’aucun joueur ne se situe au-dessus du club, Messi semble être l’exception qui confirme la règle, lui qui aujourd’hui semble avoir plus de pouvoir que l’entraîneur, ou que le directeur sportif de son club. N’est-ce pas un laxisme apparent qui serait à l’origine de la période de débâcle du FC Barcelone ? A débattre.

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Populaire

Retour