Restons connectés

PKFoot

Les meilleurs chants des supporters dans les stades

Angleterre

Les meilleurs chants des supporters dans les stades

Petite liste et extraits des chansons de supporters qui donnent le frissons dans le dos quand on les écoute dans les stades du monde entier !

Commençons par le championnat de France qui n’est pas quantitativement représenté, mais qualitativement.

Un des plus connus en France, celui de Lens : Les Corons de Pierre Bachelet

Le texte retranscrit habilement et en peu de mots l’ambiance particulière : la fierté des mineurs, leur paysage, leurs combats, leurs drames et leurs fêtes. La chanson a rapidement intégré le folklore de la région.

Continuons avec l’hymne des marseillais, le fameux Aux armes !

Comment ne pas écouter l’hymne de Liverpool, You’ll never walk alone !

C’est une chanson écrite par Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II pour leur comédie musicale Carousel. Chantée à l’origine par Christine Johnson, elle a été reprise plus tard par Jan Clayton.

Après le décès de Billy Bigelow, la chanson arrive afin d’encourager Julie Jordan, enceinte et avec enfant à charge à ce moment-là. La chanson est également reprise à la fin, lorsque leur fille, Louise devient diplômée. Cette chanson est depuis reprise aux États-Unis par les nouvelles promotions lors de la remise des diplômes.

Le succès de la chanson est dû à son histoire : à cette époque, pendant la Seconde Guerre mondiale, beaucoup de personnes dans le public avaient un proche sur le front en Europe ou dans le Pacifique Sud.

C’est aussi l’hymne de Fulham, un autre club anglais, mais aussi du Celtic Glasgow avec cet extrait :

Les paroles de cette chanson sont très fortes :

When you walk through a storm (Quand tu marches sous une tempête)
Hold your head up high (Garde la tête haute)
And don’t be afraid of the dark. (Et n’aie pas peur de l’obscurité)
At the end of a storm (A la fin de l’orage)
There’s a golden sky (Il y a un ciel doré)
And the sweet silver song of a lark. (Et le doux chant argenté d’une alouette)
Walk on through the wind, (Marche à travers le vent)
Walk on through the rain, (Marche à travers la pluie)
Though your dreams be tossed and blown… (Bien que tes rêves soient maltraités et soufflés)
Walk on, walk on, with hope in your heart, (Continue de marcher, avec l’espoir dans ton cœur)
And you’ll never walk alone… (Et tu ne marcheras jamais seul)
You’ll never walk alone.
Walk on, walk on, with hope in your heart,
And you’ll never walk alone…
You’ll never walk alone.

Un autre grand club possède une forte identité, celle catalane du FC Barcelone avec El cant del Barça

L’hymne officiel du FC Barcelone apparaît en 1974 pour la célébration du 75ème anniversaire du club. Josep Maria Espinás et Jaume Picas se chargent d’en écrire les paroles, en catalan, tandis que la composition musicale est confiée à Manuel Valls. Le Barça représente à ce moment-là plus qu’un club pour les Catalans.

À l’arrivée de Laporta, en 2003, le « Kennedy catalan » exige que les paroles défilent sur les écrans du stade afin que tous les supporters blaugranas puissent chanter l’hymne. Ce karaoké géant fut mis en place pour la première fois dans un match de ligue des champions contre Chelsea.

L’hymne rappelle le caractère ouvert et intégrateur du club : « Qu’importe d’où nous venons, Du sud ou du nord, […] Un drapeau nous rassemble ».

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Angleterre

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour