Dans l’attente de la liste délivrée par pour affronter le Japon en amical mais surtout l’Espagne en qualification pour le Mondial 2014 au Brésil, nous sommes en droit de nous demander à quoi va ressembler cette équipe de France contre les récents champions d’Europe.

Entre joueurs en manque de temps de jeu, les blessés et ceux qui ne sont pas en forme, notre équipe nationale n’est pas dans les meilleures conditions pour cette rencontre capitale.

Commençons par le poste de gardien. Lloris a signé à Tottenham cet été. Malheureusement pour lui il n’est pas titulaire et récolte seulement des matchs de Ligue Europa pour le moment. Est-ce suffisant pour conserver sa place en Equipe de France ? Le deuxième dans la hierarchie, réalise un bon début de saison en tant que leader du championnat de France mais sa dernière prestation contre Valenciennes n’a rien de rassurante, avec à son actif une énorme bourde qui a offert un but sur un plateau à Le Tallec. Le poste de titulaire en équipe de France n’a jamais été autant remis en cause dans l’histoire de l’équipe de France et les médias espagnols s’en amusent.

La défense, qui a été un motif de satisfaction pour les premières sorties sous l’ère Blanc, n’est pas non plus au meilleur de sa forme. Laurent Koscielny a perdu son premier duel face à l’Espagne et plus particulièrement contre Torres, pendant le match entre Arsenal et Chelsea le week end dernier (1-2). Yanga Mbiwa est un peu à la peine avec Montpellier depuis quelques matchs mais son partenaire de charnière Sakho continue d’enchaîner les bonnes prestations lors de ses titularisations au PSG en intermittence avec Alex et se trouve donc victime du turnover Parisien.

Sur les côtés, Christophe Jallet commence aussi à subir ce turnover avec l’arrivée de Van der wiel à Paris mais malgré ça, le capitaine parisien n’a pas grand chose à se reprocher. Son concurrent lillois, Debuchy, peine à retrouver son meilleur niveau en ce début de saison, à l’image de son équipe. A gauche, Evra et Clichy offrent des prestations assez constantes.

Au milieu, le principal handicap des tricolores est sans aucun doute la liste des joueurs indisponibles pour blessure. Après une dernière prestation en EDF excellente, « l’homme de verre » est de nouveau blessé et devrait être absent de la liste. De même pour le lillois Mavuba.

Le secteur offensif voit le retour de suspension du mauvais garçon , auteur d’un bon début de saison avec son club mais suffisant pour convaincre Deschamps ?

En attaque, revient bien en ce moment contrairement à son compère gunner  qui ne parvient pas à s’imposer et à faire trembler les filets dans son nouveau club. Bafé Gomis est l’autre buteur récemment appelé qui souffre de maladresse chronique. Ajoutez à ça le manque de physique de Loïc Remy et vous aurez un secteur offensif en plein doute pour aborder les deux matchs.

Si je peux me prêter au petit jeu des pronostics et vous livrer mes 23 pour affronter l’Espagne :

Gardien : Lloris – Mandanda – Carrasso
Defenseurs : Koscielny – Sakho – Yanga Mbiwa – Rami – Debuchy – Jallet – Evra – Clichy
Milieux : Cabaye – Capoue – Matuidi – M’vila – Nasri – Valbuena
Attaquants : Benzema – Giroud – Ribery – Menez – Ben Arfa – G … (Gomis ou Gameiro ou Gignac ;))

Equipe de France : quel visage contre lEspagne ?

Jallet aura-t-il encore l'occasion de centrer en lucarne ?

Julien Pauletto

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

Julien Pauletto
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France