La nouvelle est presque officielle. A défaut de pouvoir signer dans de grands clubs étrangers, l’éternel prodige du football français Loïc Rémy devrait signer à Marseille dans les jours qui viennent. Enfin, normalement. Analyse du pourquoi et du comment pour comprendre comment Rémy va enfin trouver une famille.

Canal+ lachait un gros pavé dans la mare lundi soir. Il n’en faut pas plus pour fiare exploser une ville au bord du suicide sportif qui en vient même à se ratacher à ses nageurs pour trouver un peu de bonheur. Dassier l’a annoncé via un communiqué sur leur site officiel : « l’OM va recruter deux attaquants de classe mondiale« . Et Rémy ? Sans doute voulait-il faire oublier le transfert fantôme du seul attaquant de formation de l’OM, Mamadou 30 buts par saison Samassa, contre 3 Carambar et un blu-ray d’Avatar.

Interrogé par RMC Info, l’agent de Loic Rémy, Frédéric Guerra, annonçait : « Quand je fais le point avec Loïc, c’est pour parler des offres réelles et des clubs intéressés. L’OM ne s’est pas positionné, donc on attend. La seule chose que je peux dire à l’OM, c’est que si Rémy les intéresse, il va falloir qu’ils fassent vite, voire très vite. Dans trois ou quatre jours, Loïc ne sera plus à Nice ». Effet d’annonce pour faire grimper les enchères avec Tottenham ? Impatience des deux parties ?

Il faut essayer de savoir pourquoi le transfert de Rémy tarde à Tottenham. Depuis cette année, les clubs anglais ont de nouvelles règles encore plus contraignantes pour leur effectif. Le club doit en effet soumettre le 1er septembre au plus tard une liste de 25 joueurs pro. Parmi les 25 joueurs sélectionnés, au moins 8 doivent avoir passé au moins 3 saisons dans un ou plusieurs clubs anglais ou gallois avant leur 21ème anniversaire. Ce sont les «joueurs formés au pays» (home-grown players). Ils peuvent être de n’importe quelle nationalité. S’ils sont moins de 8 au sein de l’équipe, celle-ci sera en nombre réduit (moins de 25 par conséquent). Mais à partir de janvier 2011, les clubs seront autorisés à ajouter autant de joueurs de moins de 21 ans qu’ils le désirent à leur effectif.

Tous les effectifs anglais sont donc touchés. Ils sont en effet de gros consommateurs de joueurs étrangers et Tottanham ne déroge pas à la règle. Avec 6 attaquants purs dont 4 étrangers (Gio, Pavluychenko, Keane, Obika), Tottenham doit dégraisser ou en tout cas se serrer la ceinture. A moins que plusieurs attaquants ne fassent leurs bagages entre temps (Keane, Gio). Cette loi est une aubaine pour l’équipe nationale qui parviendra sans doute à se qualifier pour quelques choses mais aussi pour le marché international des transferts. Attendons-nous à voir une quantité phénoménale de prêts de 6 mois dans les semaines qui viennent… Dont le second attaquant de classe mondiale recherché par l’OM ? City par exemple cherche à se séparer d’Adebayor et Santa Cruz.

Pourquoi Loïc Rémy va signer à lOM dans les jours qui viennent ?

Toute ressemblance avec Peguy Luyindula est totalement fortuite

Pour contrer le transfert de Rémy à Marseillequi tarde à se faire, Roland Courbis, toujours sur RMC, mettait en avant un point important du recrutement hexagonal : la concurrence. Lyon n’allait pas laisser un concurrent direct se renforcer avec un ancien pensionnaire de son centre de formation. « Il est fort possible que si les Lyonnais voient un garçon comme Loic Rémy renforcer les rangs de l’OM, ils pourraient faire perdre 4 ou 5 jours en vue de ce transfert. Et à défaut de le récupérer le joueur, je pense qu’ils feront tout pour court-circuiter le transfert de Rémy à l’OM. C’est logique et de bonne guerre ».

On rappelle que Lyon a cédé Rémy à Nice en échange d’une clause stipulant que l’OL pouvait le faire resigner moyennant une indemnité de 16M€. Lyon avait déjà failli refaire signer son joueur en février voyant Rennes se rapprocher dangereusement de Loïc.

 OGC Nice> Voir toute l'actualité du club
 Olympique de Marseille> Voir toute l'actualité du club
Sébastien Couix

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

Sébastien Couix
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France
Partager cet article par email










Submit