Qui dit billet, dit contrôleur mais aussi réduction. Aujourd’hui, je vous offre la carte 12/25 ans de la Ligue 1 qui va vous permettre de voyager et de découvrir les [futures] perles de notre championnat. La liste des nominés en tant que meilleur espoir de L1 étant connue,  certains visages vous paraissent d’ores et déjà familiers mais d’autres sont à l’affut et pointent également le bout de leur nez. Fan de Pokémons et amateur de Télétubbies, bienvenue dans le monde merveilleux des jeunes talentueux.

La France, terre de formation

Ce n’est plus une surprise, la France est devenue depuis quelques années un vivier pour tous les grands championnats européens. Nasri , Kakuta, Diaby, Menez, Ben Arfa, Benzema, autant de noms bien connus qui font le bonheur des clubs étrangers. Je ne parlerai pas du pillage en règle que mènent ces mêmes grands clubs profitant d’une législation à double vitesse et parfois trop laxiste car ce n’est pas le but mais cela montre bien qu’en France, en plus du vin et de la nourriture, on possède aussi d’excellent jeunes footballeurs ! Donc, on peut se targuer d’avoir à la fois de jeunes pousses talentueux évoluant dans un championnat très athlétique (Cf. la fameuse discussion des quotas et la plainte de L. Blanc d’avoir formé exclusivement un stéréotype de joueurs trop physiques) mais aussi toute une génération qui pourra prendre la relève en Equipe de France. Ce qui laisse augurer de beaux jours dans l’avenir pour les Bleus et pour tous les supporters.

D’ailleurs voici le classement 2009/2010 des centres de formations français :

1Stade Rennais : 4707 points
2- AS Monaco : 3480 points
3- Toulouse FC : 3238 points

Et pour plus d’informations à ce sujet et pour voir à quoi ressemblent ces infrastructures vous pouvez vous rendre sur ce forum.

Une règle du jeu, on s’intéresse à tous les joueurs français de L1 ayant moins de 25 ans pour en ressortir  le meilleur afin d’en dégager une équipe type qui comblera surement les joueurs de Football Manger ou les plus passionnés.

Les gardiens

C’est assez compliqué de remplir cette section étant donné qu’un gardien n’est pas souvent titulaire avant ses 25 ans mais on a cette chance, dans l’hexagone, de posséder des talents aux mains de fer dans des gants de velours.

Steve Mandanda du haut de ses 26 ans étant « out », on retrouve bien entendu Hugo Lloris (24 ans – 178 matches de L1) qui selon toutes vraisemblances est l’un des meilleurs gardiens français mais aussi l’un des meilleurs en Europe. Son seul défaut, ses sorties aériennes mais il peut s’appuyer sur des réflexes de félin sur la ligne de but et une activité redoutable dans sa surface de réparation. Son leadership est en train de s’améliorer ce qui fait de lui un meneur et un joueur exceptionnel à un poste clé. Deux gardiens sont pointés comme futurs espoirs également, il s’agit de (24 ans – 112 matches de L1) impérial sur sa ligne de but et ses sorties dans les pieds. Geoffrey Jourdren (25 ans – 73 matches en L1) fait lui aussi parmi de cette liste des grands espoirs français à ce poste.

Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?

La défense

Intéressante partie qu’est la défense. En général, on n’aime pas beaucoup voir de jeunes défenseurs composer ce secteur de jeu car il leur manque une chose essentielle à ce poste là : l’expérience. Cependant, la vivacité et la tonicité de certains jeunes arrivent à faire oublier leur inexpérience. Le football moderne permet à des jeunes joueurs de cumuler un certains nombres de matchs malgré leur jeune âge ce qui a le mérite de les faire évoluer à une vitesse grand V. On pense bien sur à (21 ans – 99 matches en L1) qui est l’espoir numéro 1 en France mais pas que, puisque déjà suivi par les grandes écuries européennes. Futur taulier de l’EDF, il a tout pour réussir et je ne vois pas de réel point faible pour ce joueur…ah si, il joue au PSG. Et là, je mets les pieds dans le plat puisque il y a aussi le jeune Raphael Varane (18 ans – 21 matches de L1) qui malgré son physique longiligne attire tous les regards. Son équipe vient d’être reléguée en L2 mais son avenir n’est pas lier au club. En effet son jeu de tête et sa technique balle au pied le place déjà en tête de liste des meilleurs clubs français et anglais. J’aime aussi beaucoup le profil d’un Mapou Yanga-Mbiwa (22 ans – 71 matches en L1) qui allie physique et sérénité malgré son jeune âge, une valeur montante.

Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?

Du côté des latéraux, on retrouve Aly Cissokho (23 ans – 58 matchs en L1) qui bénéficie déjà d’une aventure réussie à l’étranger et qui apporte autant sur le plan défensif qu’offensif. Ajouté à cela des joueurs comme Garry Bocaly (23 ans – 47 matches en L1) et on obtient une défense de pré pubères qui a une sacré gueule. Et effectivement, pour rejoindre les propos de L. Blanc aucunement racistes, la quasi-totalité de ces joueurs possède un profil très athlétique et dispose d’un physique hors norme laissant la technique au second plan.

Le milieu

Qu’est ce qu’on est bon dans cette zone. Si il y a bien un point sur lequel nous sommes largement devant, c’est bien le secteur du milieu de terrain. Et encore une fois, une nouvelle génération de jeunes pousses semblent promis à un bel et radieux avenir. Citons-en quelques uns : Marvin Martin (22 ans – 97 matches en L1), Moussa Sissoko (21 ans – 136 matches en L1), (22 ans – 37 matches en L1), Younes Belhanda (21 ans – 67 matches en L1), Blaise Matuidi (24 ans – 195 matches en L1). Ca c’est juste pour l’axe central, pas mal non ?

Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?

Ceux qui sortent vraiment du lot sont Younes Belhanda et Marvin Martin qui pour moi, détiennent un talent énorme avec une technique merveilleuse balle au pied et une vision du jeu exceptionnelle. Pour jouer sur les côtés j’avais aussi sous la main des joueurs comme Anthony Mounier (23 ans – 82 matches), Jérémy Pied (22 ans – 23 matches), Dimitri Payet (24 ans – 165 matches en L1) ainsi que Karim Aït-Fana (22 ans – 52 matches en L1). Bien entendu, le meilleur d’entre eux reste Dimitri Payet que certains clubs français comme le PSG sont en train de s’arracher. Pas étonnant vu le talent du gamin, formidable passeur décisif, il est juste impressionnant et n’attend qu’un grand club pour exploser et prendre une autre dimension.

Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?

L’attaque

Ne reste plus que l’attaque, et là je vous vois tous avec le même nom dans la tête : Kevin Gameiro (24 ans – 148 matches en L1 pour 56 buts). Effectivement, il est le meilleur à son poste cette année. Meilleur buteur de L1 depuis la confrontation avec l’OM et également buteur durant ce match, il a l’instinct du buteur. Que demander de plus ? Mais il n’y pas que cette belle figure d’ange à la pointe de cette équipe puisqu’on peut lui associer (24 ans – 35 matches en L1 pour 12 buts).Un nouveau né en L1 qui fait ses preuves et qui devrait gagner en crédibilité au fil des années, un profil très intéressant de buteur alliant technique et physique. Mais pas que, il y a le talentueux et exilé -il joue à Brest, on se comprend) Nolan Roux (23 ans – 26 matches en L1 pour 6 buts). C’est mon chouchou, ce mec ne joue pas au football, il danse. Il y a quelque chose d’artistique lorsqu’il touche le ballon et il est capable de sortir des gestes d’exception. Reste les petits derniers, Emmanuel Rivière (21 ans – 73 matchs en L1 pour 17 buts) et Yannis Tafer (20 ans – 26 matchs pour 1 but). Ces derniers sont encore cantonnés au rôle d’espoir (dans le sens espoir de chez espoir, on se comprend) et doivent faire leurs preuves mais ils en ont le potentiel, assurément.

Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?Pourquoi la jeunesse de la L1 flambe ?

Actimel

Voilà le tour d’horizon des jeunes pousses qui nous font rêver le week end et qui font tourner la tête de tous les recruteurs européens. On se boit un actimel, personne crache dans mon YOP et on regarde ensemble la composition type du parfait petit écolier.

Entraineur : Moi, faut pas déconner. Modestement j’ai gagné la ligue des champions avec le Sporting toulon Var à Football Manager et je suis rédacteur à PKFoot.

Joueurs : Lloris, Cissokho, Sakho, Varane, Bocaly, Mounier, Belhanda, Martin, Payet, Gameiro, Giroud.

Remplaçants : Ruffier, Yanga-Mbiwa, Matuidi, Sissoko, Aït-Fana, Gonalons, Roux.

William Marcy

William est un passionné de l’OM. Le terrain est aussi son quotidien puisqu’il joue aussi en compétition. Fin connaisseur des championnats français et espagnol et du foot-business, il essaye d'être au plus proche de l'actu foot jour après jour.

William Marcy
  • Gaël Lazzaroni

    Ohhh Blaise Matuidi avec la photo de Bakary Sakho…

  • http://profiles.google.com/marcywilliam William MARCY

    A vérifier. Mais si effectivement l’erreur y est, l’auteur de ce face pack (qui n’est pas moi) doit brûler sur le champs ou alors assister à un match de Arles Avignon. Punition ultime

  • Morgan

     excellent article

  • http://profiles.google.com/marcywilliam William MARCY

    @b57190818d8d0e8fc5838080b059f60b:disqus  Merci. 

    Edito : Je parlais de jeunes défenseurs prometteurs, et BIM Manchester United est en train de se mettre d’accord avec le RC Lens dans l’optique de faire signer Raphael Varane pour 3M€. Lyon aurait décider de doubler la mise, surement pour remplacer Diakhité, une déception du club rhodanien.

    Bonne lecture !

Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France
Partager cet article par email










Submit