Dick Kerr’s Ladies FC : les origines du football féminin

Le football féminin est désormais parfaitement intégré au paysage footballistique mondial. Ce dernier a connu une montée en popularité progressive jusqu’à être suivi avec attention. Il fut un temps où voir une équipe féminine était presque inconcevable. Un temps révolu mais qui a vu grandir des pionnières de ce sport.

Louisa Cadamuro, Kheira Hamraoui, Eugénie Le Sommer, ou encore la talentueuse Alex Morgan : tous ces noms ne tombent plus dans l’oreille d’un sourd, et leur simple évocation ravive le souvenir d’une pratique qui fait son trou.

Avant de connaître ces stars du football féminin, c’est un petit groupe de joueuses qui a permis à cette catégorie de gagner en puissance, le Dick Kerr’s Ladies FC. Ce club, ou plutôt cette association, était l’une des premières associations de football féminin d’Angleterre. De 1917 à 1965, elles ont connu un véritable succès avec des matchs qui ramenaient entre 4000 et 50 000 spectateurs en fonction de l’endroit où elles jouaient.

Dick Kerr's Ladies FC : les origines du football féminin

Ce match contre l’équipe de France en 1920 est considéré comme le premier match international de foot féminin.

Cette équipe a vu le jour en pleine période de Première Guerre Mondiale. Elle réunissait des joueuses qui travaillaient aussi dans la production de munitions de guerre, et avait pour but premier de remobiliser le moral des femmes dans des temps difficiles. L’équipe s’est véritablement formée lorsque les femmes de l’entreprise où elles travaillaient (Dick, Kerr & Co), ont battu les hommes en charge de la production.

Dick Kerr’s Ladies FC a alors entamé une série de match de charité, dont l’argent obtenu était reversé aux blessés de la guerre. Leur popularité montant en flèche et a d’ailleurs permis l’organisation de matchs internationaux, dont certains en France (Paris, Roubaix, Rouen et le Havre). Malgré tout cet engouement, l’association a dû faire face à plusieurs oppositions lors de son apparition et surtout à partir de 1921, lorsque la Fédération Anglaise (FA) refusait que des joueuses puissent s’affronter sur des terrains affiliés à sa fédération. Mais c’est surtout la mise en avant de beaucoup d’autres « arguments » plus risibles, comme le fait que des femmes n’étaient pas prédisposées à jouer au football, qui remettaient en cause la possibilité de jouer pour cette équipe. La vérité se cachait ailleurs étant donné que la FA était surtout effrayée par l’ampleur de la popularité de cette équipe qui commençait à faire de l’ombre au football masculin, bien plus rentable.

Dick Kerr's Ladies FC : les origines du football féminin

Au final, le Dick Kerr’s Ladies FC devait faire avec de petits moyens en jouant sur des terrains plus modestes qui empêchaient l’exposition de leur football à un plus gros public. Le coach de cette équipe, Alfred Frankland, a grandement insisté pour que son équipe continue à jouer, allant jusqu’à organiser une tournée en Amérique pour offrir quelques matchs dans les pattes de ses joueuses. Sa volonté a été déterminante étant donné que la FA a retiré son ban en 1971.

Véritable équipe déterminée et révolutionnaire, qui était à la base un simple moyen de se détendre, elle permit l’éclosion et l’extension du football féminin.

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter