Restons connectés

PKFoot

On a fêté les 20 ans de la série PES avec PES 2016

eSport

On a fêté les 20 ans de la série PES avec PES 2016

Comme chaque mois de septembre, PES nous gratifie d’un nouvel opus. Cette année pour la version 2016, PES fêtait aussi ses 20 ans, pour l’occasion, soirée dans un club parisien avec consoles évidemment. Au delà de ça, on a testé le fameux PES 2016 et on te livre notre ressenti.

PES : les 20 ans

Ce jeudi 24 septembre, Konami a eu le plaisir de nous convier pour célébrer les 20 ans de la série et la sortie de PES 2016 lors d’une soirée exceptionnelle, dans le prestigieux club Haussman, à Paris. Une ambiance digne de PES, du son assez lourd, des guest (Darren Tulett, Margotton, Doc Gyneco …) et du jeu vidéo ! Bon on t’avoue on n’était pas vraiment dans notre élément …

Et PES dans tout ça ?

Commençons par vous dire que le jeu de Konami ne dispose toujours pas de la licence pour utiliser les véritables noms des clubs de Premiere League. Dommage. Côté gameplay, ce dernier a véritablement été peaufiné, pour laisser toujours plus de place à la construction. Oubliez le PES où il suffisait de courir tout droit et d’aller claquer un but venu d’ailleurs. Le réalisme est bien présent ! Graphiquement parlant, le jeu est de toute beauté. Le moteur graphique, le Fox Engine, fait son job et chaque joueur est clairement reconnaissable, comme le prouve ce vine (bon ok Sagna n’a pas encore la boule à zéro).

MyClub innove ?

Le mode MyClub a de même été amélioré en fonction des retours des joueurs. Un système de niveau des joueurs ainsi que des joueurs exclusifs à ce mode ont également été ajoutés. Ce nouveau mode sera mis à jour chaque semaine. Le mode Ligue des Masters a été totalement refondu, permettant aux joueurs de se plonger dans le monde passionnant du management de football. Côté futilité, les conditions météorologiques dynamiques ont été implémentées. La pluie peut donc faire son apparition en plein milieu d’un match et ce changement de conditions de jeu impactera la physique de balle toujours plus réaliste. A fond dans le détail !  Pour le reste on te laisse juger par toi même.

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans eSport

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour