Restons connectés

5e journée de L1 : Génésio courageux, Cavani matador

Les prix de la Ligue 1

5e journée de L1 : Génésio courageux, Cavani matador

PKFoot distribue des prix après cette 5e journée de Ligue 1 2016/17 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot, ses boulettes mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif, l’individualisme ou l’ego.

Le coach n’en veut pas toujours plus

Empiler les joueurs quitte à en laisser plusieurs sur le carreau. Surtout, ils sont rares à dire non à un buteur expérimenté qui a déjà fait ses preuves dans de grands clubs. De nombreux entraîneurs souhaitent le groupe le plus étoffé possible. A l’OL, Bruno Genesio a préféré recaler , malgré la blessure de Lacazette, jugeant que ce dernier aurait peut-être des difficultés à s’intégrer dans son groupe et que son absence à la CAN serait préjudiciable. Bruno Genesio préfère se contenter des jeunes formés au club et de Mateta, recruté à Châteauroux. C’est courageux.

Rolan a pété les plombs

Oui il y avait faute sur l’attaquant uruguayen mais sa réaction agressive contre Angers est totalement inexcusable. Il s’est en effet littéralement jeté sur son adversaire et aurait pu le blesser gravement. Son expulsion est donc tout à fait logique et la commission de discipline devrait aggraver son cas… C’est faisable de rappeler Crivelli ?

Cavani : après la pluie, le beau temps

Honni à juste titre après sa prestation calamiteuse en Ligue des Champions (et malgré son but), le buteur uruguayen a été beaucoup plus en réussite à Caen. Il s’est permis un quadruplé qui, à défaut de convaincre les sceptiques, pourrait lui redonner de la confiance. Marcher sur la L1 et se ***** dessus en Ligue des Champions, Cavani prend vraiment à cœur de succéder à sa majesté Zlatan.

Sunzut alors, c’était la journée des pénos

Cavani, Briand, Braithwaite, Moukandjo, Boudebouz et Hamouma ont marqué. Tandis qu’Erding, Sammaritano et Beric ont manqué.

La journée a été prolifique en pénalty, évidemment assez souvent discutables. Parmi eux, le gag vient du Zambien Sunzu : le défenseur lillois était entré en jeu au milieu pour remplacer Amadou (blessé) et il a fait une passe trop molle à Beria suite à un bel arrêt d’Eneyama. Résultat ? Un dégagement en catastrophe de son coéquipier qui lui atterrit sur le bras. Pénalty puis double peine en se voyant remplacé par son coach…

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour
▶️ NOTRE SONDAGE SUR LA PERCEPTION DES MARQUES PENDANT LE MONDIAL 2018, AVEC ECOFOOTJE PARTICIPE