Ils font 17 000 km pour rendre visite à leur club dans Football Manager

Deux amis australiens ont décidé de voyager en Europe et en ont profité pour passer rendre visite au club de Guernsey, actuellement en huitième division anglaise, après les avoir dirigés dans la célèbre simulation de football ! Vous avez dit passionnés ?

Originaires d’une petite ville au nord de Melbourne, Nicolas et Anthony se sont offerts quelques vacances pour faire un voyage à la découverte de leurs clubs préférés. Après avoir commencé une partie avec Guernsey, Nicolas s’est pris d’affection pour cette petite équipe située sur une île au large de Cherbourg et évoluant en Isthmian League Division One South, un échelon régional rassemblant les équipes du sud-sud ouest de l’Angleterre.

Ils font 17 000 km pour rendre visite à leur club dans Football Manager

Les deux Aussies ont donc pu assister à la victoire des Green Lions 4-1 face à Walton Casuals et rencontrer le vrai manager du club. « Il y a quelques années, j’ai téléchargé un pack pour Football Manager qui permet de jouer jusqu’au 10ème échelon des ligues anglaises. Je cherchais un club un peu différent des autres et je suis tombé sur Guernsey qui est sur une île très loin de la côte. C’était parfait. » a déclaré le jeune australien.

Pour ceux qui souhaiteraient se lancer, le succès est loin d’être impossible comme l’explique Nicolas : « J’ai commencé à les manager et j’ai eu beaucoup de succès avec des promotions rapides. Je suis allé jusqu’à gagner la Ligue des Champions, ce qui m’a pris environ 15 saisons. […] C’était vraiment une visite d’une nuit sur l’île, on suit les progrès de l’équipe dans la vraie vie et on continuera de le faire. On a même acheté un maillot et une écharpe de Guernsey FC en souvenir. »

C’est un peu comme si deux japonais venait te voir jouer dans ton club régional le dimanche au fin fond de la Picardie. Improbable ! C’est néanmoins ce qui fait la beauté de ce jeu si prenant. Par la suite, les deux Australiens iront à Dortmund, Everton, Munich ou encore Amsterdam. Un peu plus conventionnel tout de même.

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter