Restons connectés

PKFoot

Tour d’Europe : Dortmund et Barcelone tombent, City gagne le derby

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Dortmund et Barcelone tombent, City gagne le derby

Ce week-end, on a assisté à de grosses surprises, à savoir les défaites de Barcelone et Dortmund. City a gagné le derby de Manchester, quand Liverpool a remporté son choc face à Leicester. On a eu droit à des buts acrobatiques dans tous les sens, mais aussi à de belles boulettes de gardien partout en Europe.

Guardiola toujours maître du jeu

Si la seconde période a été nettement plus équilibrée, toute personne objective reconnaitra l’écrasante suprématie de Manchester City sur la pelouse de son voisin United lors du premier acte. Parfois embarrassante, la domination des visiteurs était si forte qu’elle laissait penser à une supériorité numérique des Citizens, quadrillant parfaitement les 4 coins du terrain quand on voyait des trous béants chez les Red Devils. Plus que la défaite, c’est ce sentiment d’impuissance qui a fait mal aux spectateurs d’Old Trafford, plongés en plein cauchemar. La réduction du score d’Ibrahimovic ne change rien, le Suédois ayant été complètement éclipsé par son jeune homologue Iheanacho, passeur puis buteur (1-2). Qu’on préfère Mourinho ou Guardiola est une chose, mais on ne peut que constater qu’avec 8 victoires pour seulement 3 défaites face à son rival, l’Espagnol garde un bilan largement positif… même si on n’est pas en tennis, et que ce n’est qu’un indicateur qui ne prend pas en compte les valeurs des équipes entrainées. Mourinho peut notamment se consoler en se disant qu’il réussit de bons débuts avec une équipe à la dérive ces dernières saisons.

https://twitter.com/PowePFR/status/774580013630971904

Le héros  de la semaine

Dans une rencontre serrée où Schalke a réussi à faire trembler le Bayern Munich, Lewandowski s’est mué en sauveur. Avec 4 occasions vendangées, dont 3 largement à la portée d’un buteur de son calibre, le Polonais a été plus maladroit qu’à l’accoutumé. Mais renoncer ne fait pas partie du vocabulaire de celui qui fait ensuite parler sa panoplie complète sur l’ouverture du score : appel dans le parfait timing pour ne pas être hors-jeu, contrôle orienté pour prendre de la vitesse, et finition impeccable. Homme de goût, il termine par une passe décisive por Kimmich (2-0). De bon augure avant de commencer la Ligue des Champions.

Le zéro de la semaine

Le zéro de la semaine est à attribuer au FC Barcelone. Même avec une équipe B, le Barça peut gagner  la quasi-totalité de ses matches en Liga. Voici ce qu’affirmait Klopp. L’Allemand s’est un peu emballé, comme en témoigne l’exploit du promu Alavés au Camp Nou (1-2).  Pourtant, les doublures que sont Suarez, Vidal, Alcacer ou Arda Turan faisaient les beaux jours de Villarreal, Séville, Valence ou l’Atlético Madrid. Ce n’est donc pas qu’une question de niveau, mais peut-être d’implication. A aucun moment, on a senti les Catalans vouloir passer la seconde, ce qui a suffi pour créer du danger, mais pas de façon létale. Buteur, Mathieu a raté l’immanquable, seul à 6 mètres du but. Et quand rien ne va plus, même Messi a loupé la balle de l’égalisation à la dernière minute.

Le meilleur de la semaine

Haraguchi a réalisé une passe laser que n’aurait pas renié Iniesta, sur l’ouverture du score du Hertha Berlin. D’humeur généreuse, le Japonais termine sa prestation par une seconde passe décisive face à Ingolstadt (2-0).

L’Atlético a obtenu son premier succès en Liga, sur la pelouse du Celta Vigo (0-4). Sans surprise, Griezmann a été le plus en vue, avec une passe décisive et un doublé de la tête. Gameiro, impliqué dans l’action du 4-0, a raté le but vide. Tout le monde n’a pas la science du dernier geste d’el señor Griezmann.

Pour son 31e anniversaire, Koscielny s’est offert un but en position acrobatique face à Southampton. Le Français pourra fêter ça comme il faut, puisque les Gunners l’ont emporté (2-1). En obtenant le penalty de la gagne, Giroud a également été décisif.

C’est évidemment plus facile avec de tels joueurs, mais quel beau match de la Juventus face à Sassuolo (3-1). Le champion en titre a signé de magnifiques séquences, conclues de main de maître par un Higuain affamé. A noter le super sauvetage sur sa ligne de Lichtsteiner.

Et dire qu’il aurait pu obtenir un penalty. A l’ouverture du score sublime de Hazard, il a répondu par un probant doublé, offrant à Fribourg une surprenante victoire face à Gladbach (3-1). Philipp, faisons toujours mieux.

Journée ordinaire au Real Madrid : but de Ronaldo pour son retour, Ramos décisif sur corner, score élevé (5-2). Osasuna a eu le mérite de sauver l’honneur, mais la marche était bien trop haute. Malchanceux, Benzema a touché les montants à 2 reprises.

Après un invraisemblable raté en début de match, Wilson s’est rattrapé en offrant le but de la victoire pour Bournemouth face à WBA (1-0). Et il s’est appliqué, marquant d’une Madjer aussi subtile que spontanée.

Dans une rencontre emballante, la Roma a pris le meilleur sur la Sampdoria (3-2) grâce à un penalty de Totti dans le money time. On retiendra la super volée de Muriel, et l’enchaînement de classe de Dzeko : 2 réalisations exemplaires pour les buteurs en herbe !

Dominé, Darmstadt a néanmoins réussi à obtenir la victoire face à Francfort, pour son premier match dans son enceinte renommée au nom d’un fan décédé. Chanceuse jusqu’au bout, la formation de la ville de la Science a marqué sur un centre-tir de Sirigu. Gu, gu, gu, gu, gu !

Match pauvre mais sacrés buts entre Burnley et Hull City (1-1). De quoi aider les promoteurs à vendre l’image du championnat le plus médiatique du monde.

Une tête magnifique, puis un but magnifique de sang froid dans les arrêts de jeu : Icardi a fait parler tout son talent pour permettre à l’Inter Milan de gagner sur la pelouse de Pescara (1-2). Preuve que le catenaccio est mort ? Bahebeck aura eu besoin de 6 minutes pour ouvrir son compteur en Série A, d’une volée du gauche face à Handanovic !

C’est le match le plus fou du week-end, entre Mayence et Hoffenheim, qui a rattrapé un retard de 3 buts en une mi-temps (4-4) ! Du grand n’importe quoi, quelques jolis buts, un carton rouge, une belle bourde de gardien via Baumann, des défenses à la rue mais du spectacle : que demande le peuple ?

Double buteur puis passeur décisif, Son a dynamité la défense de Stoke City (0-4). Le Sud-Coréen de Tottenham n’a pas encore le même rayonnement qu’à Leverkusen, mais peut devenir intéressant dans la durée, si Pochettino parvient à le mettre en avant.

En inscrivant l’unique but de la rencontre, a offert la victoire à l’Athletic Bilbao sur la pelouse de La Corogne, d’une frappe aussi lointaine que précise. Gerrard likes this.

Incroyable face à Arsenal, quelconque face à des équipes moyennes, Liverpool s’est sublimé face à Leicester (4-1), et affirme son amour pour les grandes affiches. Avec un Mané aussi insaisissable, un Firmino inspiré, et un Sturridge appliqué, tout est plus facile. Tant mieux, la prochaine journée oppose les Reds à Chelsea, pour une opposition de style attendue entre Klopp et Conte.

Le pire de la semaine

Débuts timides de Gomez avec Wolfsburg, face à Cologne (0-0). Le Bombardier peut et doit mieux faire.

Il a failli mettre en péril à lui seul la forte domination de son équipe. Avec sa sortie ratée, Bravo a offert à Ibrahimovic et à Manchester United le droit d’espérer lors de ce derby. Dans l’ensemble, le nouveau gardien de City n’a pas été rassurant.

Annuler un but pour donner un penalty, est-ce intelligent ? Non, bien sûr. C’est pourtant l’exploit de l’arbitre du match entre le Real Madrid et Osasuna. Et le pire dans l’histoire est que Casilla a détourné la tentative du promu

Il y a quelques années, même avec Di Natale, l’Udinese ne se serait pas présenté aussi sereinement à San Siro. Mais l’AC Milan, incapable de provoquer l’étincelle, a logiquement été puni par Perica (0-1) pour une énième désillusion pour ses fans. Maldini n’a pas fini de pleurer la compétitivité perdue de son équipe de cœur.

Heureusement, le surprenant Pohjanpalo a marqué un triplé salvateur (3-1). Car Leno avait complètement raté sa sortie face à Hambourg, offrant l’ouverture du score sur un plateau. C’est bien de s’inspirer de Neuer, mais tout le monde n’est pas comme lui.

West Ham a craqué à domicile, après avoir mené de 2 buts face à Watford (2-4). Sans surprise, Ighalo, Deeney et Capoue ont sonné le réveil des Hornets. Pourtant, les Hammers avaient pu profiter de la magie de Payet, double passeur décisif, et auteur d’un coup du foulard magnifique.

Après avoir refait son retard de 2 buts, Valence s’est fait surprendre à domicile par le Bétis Séville (2-3). Auteur d’un doublé, l’opportuniste Ruben Castro part sur les mêmes bases que la saison dernière. Le goleador mérite une équipe plus ambitieuse, reste à savoir qui le dénichera.

Dans le pays des grands gardiens, Hart a marqué sa première apparition en offrant l’égalisation à l’Atalanta, finalement victorieuse face au Torino (2-1). L’Anglais, qui a tout à prouver en Série A, ne commence pas très bien son séjour transalpin.

On ne s’y attendait pas, mais Leipzig a fait chuter Dortmund dans le money time (1-0). Dominateur, le Borussia n’a pas réussi à se créer autant d’occasions que d’habitude, comme en témoigne le peu de ballons touchés par Aubayemang. Red Bull donne bien des ailes.

Concéder le match nul n’a rien de honteux sur la pelouse de Swansea (2-2), mais Chelsea peut s’en vouloir d’avoir offert 2 buts à son adversaire. Courtois et Ivanovic peuvent remercier Diego Costa, auteur d’un doublé, dont le but de l’égalisation d’un magnifique retourné acrobatique.

Il fallait que la Liga ait droit à sa boulette, comme les autres. C’est chose faite via une vieille connaissance : Ochoa est coupable face à Eibar, précipitant les siens vers la défaite face à Grenade (1-2). Le Mexicain, dont l’homologue avait été bêtement expulsé, s’est troué sur une frappe lointaine.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour