Un drôle de calendrier pour les Bleus

En sortant premiers de leur groupe, les joueurs français ont gagné une bonne semaine pour se préparer à leur 8e de finale contre un troisième de groupe. S’ils s’imposent, ils auront encore une pleine semaine avant leur quart de finale (contre l’Angleterre ?). On peut légitiment considérer que le pays hôte est avantagé tant par la chance sur le plan du tirage au sort que sur le plan de l’organisation. Pourtant, quand les choses sérieuses vont vraiment commencer, c’est-à-dire après les oppositions entre les seize meilleures équipes, les Bleus seront alors soumis à un rythme beaucoup plus intensif. S’ils sont toujours en course, ils disputeront en effet leur quart de finale en dernier (le dimanche 3 juillet) puis la demi-finale le jeudi 7 juillet, avant une hypothétique grande finale le dimanche 10 juillet. Un rythme infernal d’autant que, en quart, en demie ou en finale, les Bleus auront à chaque fois un jour de récupération en moins par rapport à leurs adversaires ! Bref, nos Tricolores ont intérêt à bien profiter de leur temps de repos et de préparation : pour aller au bout, il n’y a pas que le niveau des adversaires qui va monter, le rythme des rencontres sera lui aussi un facteur déterminant.

Partager cet article par email










Submit

Vous aimerez aussi