Restons connectés

Les 8 jeunes joueurs qui vont faire l’actualité foot en 2015

Compétitions Athletic Club de BilbaoFC BarceloneJuventus de TurinOlympique de MarseilleReal Madrid CF

Les 8 jeunes joueurs qui vont faire l’actualité foot en 2015

L’année 2014 qui s’écoule a été l’occasion de découvrir, confirmer, révéler ou descendre certains joueurs considérés comme des espoirs dans les années précédentes. La Coupe du monde au Brésil et le début de saison en ont mis de nouveaux en évidence. Pour 2015, l’équipe des rédacteurs PKFoot s’est rassemblée pour lister ces jeunes joueurs qui exploseront l’année prochaine.

Chloé Girardin : , le crack du Real Madrid

A seulement 21 ans, l’attaquant espagnol est un grand espoir du football. Surdoué et doté d’un talent brut, l’originaire des Canaries a été formé au Real Madrid. Lors de la saison 2012-2013, il inscrit 22 buts en 38 matchs avec le Real Madrid Castilla, et termine meilleur buteur de Segunda Division. Il est propulsé par la suite en équipe première, sous la direction de Carlo Ancelotti. Droitier mais polyvalent, Jesé peut évoluer aussi bien des deux côtés du terrain comme dans l’axe.

La pépite espagnole au caractère bien trempé, se voit attribuer un mentor hors du commun : Zinedine Zidane, pour le guider et le conseiller dans ses débuts dans la cour des grands. Jesé explose lors de la fin d’année 2013, il inscrit 5 buts et offre 4 passes décisives en 18 matchs de Liga, faisant de lui le chouchou des supporters merengues. Malheureusement il est coupé dans son élan le 18 mars dernier, le jeune crack a été victime d’une grave blessure au genou, contractée contre Schalke 04 en Ligue des Champions. Après huit mois d’absence des terrains, Jesé a fait son grand retour mardi 2 décembre. Un come-back remarqué, puisqu’il a enchaîné quelques actions de très grande classe, notamment un dribble exceptionnel, et a inscrit un but.

Rapide, technique, puissant et élégant, le numéro 20 du Real devrait à coup sûr nous régaler lors de cette année 2015. Laissons lui quelques matchs pour se remettre dans le bain, même si au vu de sa prestation de mardi dernier il devrait rapidement retrouver l’intégralité de ses capacités.

Guillaume Annequin : veut passer un cap

En 2013, à un peu plus de 16 ans, Kingsley Coman devient le plus jeune joueur de l’histoire du Paris Saint-Germain à faire ses débuts en Ligue 1. Une belle récompense pour celui qui a effectué, depuis ses 9 ans, toute sa formation au centre parisien. Mais depuis son baptême du feu, Coman a disparu des écrans de contrôle (3 matchs en deux saisons dans l’élite), ce qui ne l’empêche pas d’ajouter des lignes séduisantes à son palmarès comme les titres de Champion de France (2013 et 2014). Évoluant sur les ailes ou en position de milieu offensif, Coman est d’ores et déjà considéré comme un grand espoir du football français. Durant l’été 2014, il s’envole en direction du Turin pour la Juventus afin de trouver du temps de jeu, effaçant notamment les convoitises d’Arsenal et Tottenham ainsi que le contrat pro que lui tendait la direction parisienne.

Kingsley Coman veut passer un cap et rejoindre un club où les jeunes prodiges sont souvent mis à l’honneur. Il aspire à un destin “à la Pogba”, le banni de Manchester United qui fait aujourd’hui les beaux jours de la Vielle Dame et de l’Equipe de France… Sa toute première apparition sous le maillot Bianconeri a entretenu le rêve et lui a donné du crédit : 80 minutes, une victoire 1-0 et la glorieuse distinction d’homme du match ! Seulement, dans la sphère du ballon rond et au très haut niveau, rien n’est jamais acquis. Une belle performance oui, mais pas de quoi bousculer la hiérarchie ! S’il a profité des absences de Tevez et Llorente pour se faire une petite place dans le collectif turinois, l’ancien-parisien a très vite déchanté, repassant rapidement au rang de grand espoir. Pas de quoi postuler pour une place de titulaire, pour le moment… À ce stade de la saison, après cinq mois de compétition sous les ordres d’Allegri, Coman n’a enregistré que 197 minutes de jeu, sans inscrire le moindre but. Un total peu ronflant pour un joueur aux qualités incontestables. Le joueur de 18 ans devrait être prêté durant le mercato hivernal afin de continuer sa progression. Bologne, pensionnaire de Série B, serait en pôle position pour s’attirer les services du turinois.

Les 8 jeunes joueurs qui vont faire l'actualité foot en 2015

Rapide mais fragile, sa constitution physique n’en demeure pas moins un indicateur véridique sur le début de son parcours. Toutefois, il ne serait pas surprenant de le voir crever l’écran d’ici peu et enfin accomplir son destin, “à la Pogba”.

Julien Pauletto : , la sentinelle de la Masia

Le FC Barcelone est l’un des meilleurs clubs du monde et son centre de formation, la Masia est aussi reconnu dans le monde entier ayant sorti des joueurs comme Iniesta, Fabregas ou encore Lionel Messi ! Cette saison encore, le Barça voit éclore un talent comme Munir mais ce n’est pas le seul qui pointe le bout de son nez …

Le jeune Samper, qui aura 20 ans en 2015, évolue au milieu de terrain, en sentinelle, juste devant la défense. A tel point qu’il est déjà annoncé comme le nouveau Sergio Busquets ! Pas étonnant, il parait qu’il s’inspire directement de son jeu pour progresser.

En plus de ça, il a été pris sous son aile par un certain Guardiola lors de ces premiers entraînements avec l’équipe première à 16 ans. Son toucher de balle, sa qualité de passe et son sens de l’anticipation lui ont d’ailleurs valu une chance de montrer son talent en équipe fanion. Luis Enrique lui a donc permis de briller lors d’un match de Ligue des Champions, pas mal comme baptême.

Le jeune Sergi a commencé par le tennis comme sport, pourtant c’est bien dès l’âge de six ans qu’il a intégré la Masia, ce qui lui vaut de rentrer dans l’histoire du club. Il est devenu le 2e joueur seulement de l’histoire du club à jouer en équipe première après avoir intégré la Masia le plus tôt possible. Prêt à battre d’autres records ?

Mourad Aerts : Imbula, différent tout simplement

Jusqu’où peut aller Imbula ? Marcelo Bielsa, José Mourinho et Arsène Wenger semblent avoir leur idée sur la question. Le premier l’aime d’amour, les deux autres le courtisent avec régularité. Haut, très haut apparemment donc.

Anticonformiste à un poste tellement bridé en France (jurisprudence Alou Diarra), il n’hésite pas à monter haut, très haut avec la gonfle sur le terrain. Et lorsqu’il s’y met, qui est en mesure de le stopper ? Pas Joey Barton qui avait halluciné lors de sa première rencontre avec ce joueur du troisième type lors d’un match de Coupe de France en 2012/13 ni les milieux d’Arsenal en ce soir de premier match de poule de Champion’s League 2013/14 où il avait encore fait la loi dans le cœur du jeu. Et vraisemblablement pas grand monde en Ligue 1 cette année. Rampe de lancement indispensable et irremplaçable de l’Olympique de Marcelo, le grand espoir de 22 ans régale offensivement et défensivement. En gros progrès physique et tactique, son rendement pourrait bien décider de l’issue de notre championnat.

Un joueur précieux car différent tout simplement. C’est par exemple le joueur avec le taux de réussite dans les dribbles le plus élevé de L1 alors qu’il évolue à un poste très reculé. Reste le facteur Imboulard car il n’y a pas que sur le terrain qu’il est différent. La fausse modestie ou le copinage, c’est pas son truc. L’an dernier, sa saison en a grandement pâtît tant il est mauvais à ce jeu là. Stigmatisé et mis à l’écart du groupe un peu injustement, il avait mal géré et vécu cette situation.

Les 8 jeunes joueurs qui vont faire l'actualité foot en 2015

Les réseaux et jeux de vestiaires étaient très importants à l’OM jusqu’à l’été dernier. Désormais, les anticonformistes ont pris le pouvoir sur la Canebière. On ne voit donc plus ce qui l’empêcherait d’y aller. Là haut, tout là haut.

Stanislas Skrobala : , sur les traces de Cristiano Ronaldo

Ailier percutant, qui dribble, accélère et rentre dans l’axe pour essayer d’être décisif, Memphis Depay a un profil (en un peu plus frêle) et un style similaire à Cristiano Ronaldo, en plus de partager le numéro 7. Du moins avant que le Portugais ne devienne une machine à marquer.

A 20 ans, le Néerlandais commence en tout cas à progresser en ce sens et à gonfler ses stats. Après s’être véritablement révélé la saison dernière avec le PSV Eindhoven (12 buts) et avoir brillé en Coupe du Monde (2 buts), Memphis  poursuit sa mutation au sein du leader d’Eredivisie. Meilleur buteur de son club avec 7 buts en championnat et 3 en Europa League à mi-saison, il devrait confirmer en 2015 pour permettre au PSV de récupérer un titre qui lui échappe depuis 2008 avant, probablement, de rejoindre un club plus huppé à l’été 2015. Et pourquoi pas l’ex-club de Ronaldo, Manchester United, entraîné par Louis Van Gaal, celui qui a lancé Memphis en Coupe du Monde.

Sabri Fredj : Aymeric Laporte mieux que Mangala ?

Janvier 2015 : Eliaquim Mangala continue ses errements défensifs et coûte à Manchester City le choc contre Arsenal, incapable de passer devant Demechielis dans la hiérarchie des défenseurs. Pendant ce temps du côté d’Anfield Road, Sakho continue d’alterner entre blessures et prestations médiocres. Didier Deschamps commence à s’abonner à Bein Sport pour suivre les matchs de l’Athletic Bilbao et commence à comprendre pourquoi les grands clubs suivent Laporte.

Février 2015 : La hype Laporte continue d’alimenter les réseaux sociaux et le hashtag #LaportePour2016 est en TT après son doublé face au Barca. On assiste à un vrai phénomène et les anecdotes de « connaisseurs » fleurissent à la machine à café.

Âgé de 20 ans seulement, le natif d’Agen tape déjà à la porte des Bleus grâce à de solides prestations, au point de s’attirer la sympathie des recruteurs du Barça ou d’Arsenal qui voient en lui un joueur doué dont les sens du placement et du sacrifice sont irréprochables. L’espoir apparait ainsi régulièrement dans l’équipe-type de Liga. Sa clause s’élève pourtant à 27.5M€, un signe des espoirs placés en lui.

Les 8 jeunes joueurs qui vont faire l'actualité foot en 2015

Sébastien Couix : ou le nouveau Rivaldo

Quand on a rencontré Talisca l’été dernier à Salvador, fièrement exposé par les dirigeants, on était loin de se douter du talent de cette grand tige à la crinière blonde. Anderson Souza Conceição est un attaquant de 20 ans qui affole déjà les plus grands recruteurs du monde entier (Arsenal, Chelsea, …), tellement son parcours a tout d’un conte de fée. Après une formation de quatre ans à l’EC Bahia (Brésil), il débute en 2013 pour s’imposer comme le meilleur espoir de la région. Plus gros transfert du club (4M€), il file vers le Portugal et les aigles de Benfica, à la recherche du successeur de Cardozo. A mi-parcours, il affiche déjà plus de 10 buts, souvent dans des matchs à enjeux, dont son premier en UCL qui offre la victoire du club lisboète contre Monaco.

Grand et fin mais très physique, ses coéquipiers n’hésitent pas à le surnommer “Yaya Talisca” en référence à Yaya Touré. Son visage rappelle pourtant plus celui d’un Rivaldo, dont il partage la patte gauche magique. Au mois de novembre, Talisca a encore franchi une étape en étant appelé en sélection pour pallier le forfait de Lucas Moura. Tout ça en un an.

Pierre-Olivier Ferry : , un (autre) monstre venu du plat pays

Le club d’Anderlecht a vu bien des talents éclore ces dernières années dont l’un des plus grands en date en la personne de Vincent Kompany. Dans un style un peu plus différent de ce dernier, bien connu de nos gamers de Football Manager un peu moins pour les autres, Youri Tielemans est en quelque sorte la nouvelle pépite du club bruxellois.

Premier contrat pro fraichement signé à ses 16 ans tout rond, il joue avec l’équipe première à peine un mois après et s’illustre très rapidement comme une référence en son poste. Considéré comme le futur « Witsel », Youri Tielemans surprend par sa précocité. Vision de jeu, à l’aise pied droit pied gauche, récupération ou encore frappe de balle, il possède toutes les caractéristiques du milieu de terrain moderne.

Les 8 jeunes joueurs qui vont faire l'actualité foot en 2015

C’est véritablement lors du match des play offs face au FC Bruges que le jeune Tielemans a ébloui son monde. Une prestation de haut vol avec une ouverture fantastique made in Pirlo et un superbe but qui lui valent depuis des louanges plus que mérités. Malgré toutes les pépites que détient Anderlecht à l’instar d’un Praet Mitrovic Mbemba ou encore Bruno, si vous ne deviez en retenir qu’un, ce serait Youri Tielemans.

Merci à l’incroyable équipe des rédacteurs PKFoot, tous unis pour vous transmettre leur passion du football. Depuis 2009 et nos 1200 articles, nous tâchons de vous apporter un regard différent sur le football mondial. Nous vous apporterons encore notre savoir-faire en 2015 à travers des projets novateurs. Bonnes fêtes de fin d’année (et vive le Boxing Day).

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Compétitions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour