Restons connectés

PKFoot

Pourquoi Laurent Blanc ne vaut pas plus que Domenech ?

Amical

Pourquoi Laurent Blanc ne vaut pas plus que Domenech ?

Le Président. Ce jeudi 5 août, nous avons eu droit à la première liste du nouveau sélectionneur de l’équipe de France. Une sélection tant attendue et finalement tant décevante. Le tout agrémenté d’un soupçon d’hypocrisie et d’une large dose de maladresse. Car l’Equipe de France, ce n’est pas les Girondins de Bordeaux.

Dire que nous étions habitués à entendre les mêmes rengaines : « mes choix sont mûrement réfléchis et font partie d’une tactique collective bla bla bla bla ». A la manière des joueurs de foot interrogés par Paganelli à la mi-temps, le discours des entraineurs n’ont jamais été particulièrement intelligents. Seuls Rocco Maradona et Jacques Santini étaient atteints de maladies rares pouvants justifier de conférences hilarantes (syndrome de Gilles de la Tourette pour le premier, maladie du sommeil pour le suivant).

Laurent Blanc a hier fait preuve d’une incroyable mauvaise langue dans cette conférence de presse post-fin du monde mondial. Quand arrêterons-nous de penser qu’un joueur de foot qui porte des lunettes est tout de suite catalogué dans les footeux « intellos » ? Thuram et Blanc ont lancé une mode sponsorisée par Afflelou qui fait passer le footballeur pour les nouveaux penseurs du monde moderne.

Tout a commencé le 23 juillet. Dans un énorme élan de générosité mêlée à une fausse rigueur, Laurent « j’pose mes couilles sur le tableau d’affichage » Blanc annonçait qu’aucun des 23 sud-africains ne feraient partie de la sélection pour le match amical en Norvège. AMICAL bordel. En une seule déclaration, Laurent Blanc, ou la Fédération évidemment, viennent de discréditer tout un travail de chasse aux sorcières effectué par les médias et les français eux-mêmes. Se priver de fauteurs de troubles pour aller jouer un match amical, qui plus est de l’autre côté de l’Europe en Norvège (pays footballistiquement tétraplégique végétatif), n’est qu’un masque de fumée. J’imagine Evra, Ribéry et Anelka en train de se marrer en apprenant la nouvelle. Honnêtement, on se souvient tous de sanctions plus graves durant notre enfance qu’un safari en Norvège annulé au dernier moment…

Pourquoi Laurent Blanc ne vaut pas plus que Domenech ?

La conférence a commencé comme suit :

privilégier les joueurs de Ligue 1, soit-disant plus frais. C’est vrai qu’arriver en Norvège avec un match de championnat de reprise dans les jambes, ça va sentir le Charal sur le terrain. Pour info, l’AS Roma, club d’un championnat sensé reprendre le plus tard en Europe, a joué beaucoup plus de matchs amicaux qu’aucun club français (7 matchs). Ou comment avoir une idée de la Ligue 1 en regardant 22 joueurs comparer leur bronzage de vacances…

la présomption d’innocence pour Benzema. Quelles foutaises… Par contre, Benzema a été déclaré coupable de la mauvaise ambiance du vestiaire. Le mieux pour Laurent Blanc serait de lui causer en espagnol dans le vestiaire, juste pour lui faire apprendre.

aucune nouvelle sanction contre les fautifs. Soyons clairs, la décision de sanctionner les joueurs n’appartient pas à Laurent Blanc. C’est pas qu’il s’en décharge ou qu’il la délègue, c’est juste une question d’importance. Le fiasco a été tellement traumatisant qu’une sanction ne peut pas être prise à la légère et que la Fédération attend de prendre de l’élan avant de botter en touche. De plus, les sponsors ont aussi leur mot à dire, quoi qu’on en dise. Revoir Anelka en bleu est une réalité. Une bien triste réalité…

la liste ! Une liste courageuse. Une liste volontaire, mais qui aurait convenu à un Euro 2008. La liste a deux ans de retard. Sélectionner un Charles N’Zogbia de chez Wigan est un choix espéré par tous les amateurs de ballon rond mais son année a certes bien démarré chez les Latics, il est à l’heure actuelle presque déjà « cramé » pour l’EdF. Quant au cas Mexes, quand on compte ses apparitions… sur le banc romain, on se demande si la femme de Blanc ne lui repasse pas des cassettes de 2006…

Avec, comme cerise sur le gateau, un « Mexes ne doit pas laisser le train repasser ». Ca serait bien que les attaquants norvégiens non plus ne passent pas…

Au fait, on met qui sur le côté droit, sachant que la plupart des joueurs sélectionnés sont des joueurs de flanc gauche ?

Mamadou Sakho(zy) peut remercier son pied gauche, tel est l’argument de Blanc sur la sélection, certes méritée car prometteuse, de crête folle. Mais utiliser cet argument en ajoutant qu’il joue dans un grand club est très limité quand on sait qu’un Koscielny d’Arsenal a un très bon pied gauche (il est droitier, certes). Mamadou Sakho a aussi longtemps joué à gauche à Paris, poste qui ne lui est pas destiné en EdF (Tremoulinas et Cissokho sont là pour ça).

Pour résumer la conférence de Laurent Blanc : Blanc ne sait pas où il est et ne sait surtout pas où il va. Aucune tactique, aucun plan de jeu, aucune perspective, aucune décision, aucune rigueur, rien n’a filtré depuis sa nomination. Il semble être le pantin sauveur d’une fédération débordée par la situation post-crise, une position qui nous rappelle étrangement celle de… Raymond Domenech suite au fiasco de l’Euro 2004 au Portugal.

Pour info, la Norvège est 22ème au classement FIFA-Cola. Juste derrière… ben… nous. Un duel presque équilibré.

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Amical

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour