Restons connectés

PKFoot

La France doit-elle passer en 4-2-3-1 contre l’Albanie ?

Euro 2020

La France doit-elle passer en 4-2-3-1 contre l’Albanie ?

Dans le cadre de notre animation éditoriale en vue de l’Euro 2016, nous avons décidé de vous proposer des débats sur l’équipe de France. Voici donc notre second débat qui va porter sur le schéma tactique avec lequel Didier Deschamps a terminé le match contre la Roumanie.

Ce fameux 4-2-3-1 permettant à Payet de se positionner dans l’axe. Mais ce schéma doit-il laisser place à quelques sacrifices (comme Pogba ou Griezmann) ? Place au débat !

Nicolas
Ne pas tout jeter à la vue d’un seul match

On entend tout et n’importe quoi depuis la fin du match contre la Roumanie vendredi soir. Chacun donne la sienne : Pogba très en-dessous, Griezmann décevant, nos tauliers seraient passés en 90 minutes d’espoirs de la nation à de vulgaires boulets. Doucement..

Si talentueux soient-ils, il ne faut pas oublier que nos deux jeunes français n’ont que 23 ans, que cet Euro n’est que leur seconde compétition internationale en sélection et, surtout, qu’il a lieu à domicile, au sortir d’une saison au long cours autant pour l’un que pour l’autre. Il y a à peine quinze jours, fracassait ses rêves de Ligue des Champions sur la barre de Navas. Dans une équipe au style de jeu défensif, il n’a pas compté ses efforts et peut être légitimement fatigué au moment d’aborder l’Euro. Le faire souffler contre l’Albanie est une solution, pourquoi pas contre la Suisse également, en le faisant rentrer dans la dernière demi-heure histoire de préparer la suite du tournoi. Notre banc est suffisamment fourni pour se le permettre.

Concernant Pogba, lui a pris une toute autre dimension à la Juve. Numéro 10 dans le dos, il a eu du mal les premiers mois avec ce nouveau statut de cadre du vestiaire. Désormais dépositaire du jeu des Bianconero, il joue dans un rôle différent en équipe de France où sa position sur le terrain est plus reculée. On peut critiquer son côté dilettante qui le caractérise parfois mais je ne doute pas une seconde qu’il saura tenir son rang sur la suite de la compétition. Pogba reste le patron d’un milieu de terrain où la concurrence (Cabaye, Sissoko) semble trop faible pour se priver d’un tel élément, contrairement à Griezmann dont les remplaçants seront plus à même de prendre le relais.

Le supporter français place d’énormes espoirs en ses jeunes et peut en attendre beaucoup. Attention toutefois à ne pas trop en demander à des joueurs dont les non-spécialistes ne connaissaient même pas l’existence lors du dernier Euro, quand Pogba végétait à United et que Griezmann n’en était qu’à ses balbutiements à la Real Sociedad.

Stanislas
L’Equipe de France a besoin de certitudes

Fatigués Pogba et Griezmann ? Peut-être, mais s’ils sont éprouvés par leur saison, ils ont surtout besoin de confiance en sélection. Didier Deschamps devrait donc conserver son même onze de départ contre l’Albanie, d’autant plus que la qualification est encore loin d’être acquise et que cet adversaire, même réduit à dix, a bien défendu contre la Suisse. Notre sélectionneur va donc conserver le même schéma tactique (4-3-3) avec les mêmes hommes, ce qui ne l’empêchera évidemment pas de faire rentrer du sang frais et éventuellement de changer son dispositif en cas de besoin.

D’ailleurs, le tableau noir ne fige en rien l’animation qui se mue en pratique en 4312 (sans véritable ailier) où Payet est le meneur, en retrait de Griezmann qui tourne autour de Giroud. On a tendance à l’oublier mais la star de l’Atletico a failli marquer dans ce registre contre la Roumanie. Concernant Pogba, certes on attend plus de sa part offensivement mais c’est justement en lui faisant confiance qu’il pourra donner sa pleine mesure en Bleu (Cabaye ou Sissoko feraient-ils mieux ?).

S’ils déçoivent encore, Deschamps ne pourra plus freiner l’impatience de Martial et Coman dans une configuration ultra offensive, mais, en attendant, il serait idiot de sanctionner – car ce serait perçu ainsi – les deux stars qui doivent tirer l’équipe de France vers le haut.

Julien
Le débat reste ouvert

Quoi que nous en disions, le débat reste ouvert et le seul à avoir la réponse c’est bien le sélectionneur Didier Deschamps. Sujet qui aura eu le mérite d’interpeller le CM du compte @EURO2016 et qui a su rebondir directement en lien avec l’actualité ! Chapeau !

Dans tous les cas, avec ou sans nos fers de lance Pogba et Griezmann, nos Bleus doivent assurer leur qualification contre l’Albanie et s’imposer ! Alors allez les Bleus !

Toute l'équipe du blog a collaboré à la rédaction de ce dossier, afin de vous fournir leur point de vue et ressenti. PKFoot est (aussi) une grande et belle équipe !

... à lire dans Euro 2020

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour