Ligue des Champions #13 : Benzema sauve le Real, la Juventus sereine

Le Real Madrid a tremblé mais a assuré sa qualification. Pour la Juventus, c’était plus tranquille, l’expérience turinoise ayant eu raison de la fougue monégasque.

Le top 3

Avec une semi-passe décisive, et un but venu d’ailleurs, a une nouvelle fois fait très mal à l’AS Monaco. Le Brésilien aurait pu, comme au match aller, avoir une feuille de stats plus intéressante encore, mais Higuain parti légèrement trop tôt et buteur sur hors-jeu, et Dybala, qui bute sur un bon Subasic, en ont décidé autrement. Pas grave, le latéral turinois va pouvoir défier le Real Madrid avec l’étiquette de MVP des demi-finales #champion

https://twitter.com/JuveFRVideos/status/862397614431535104

On sait qu’il ne faut pas s’enflammer, mais comment faire autrement quand un gamin de 18 ans réussit à marquer en huitième, quart et demi-finale de la Ligue des Champions ? Mbappé a encore trouvé le chemin des filets au plus haut niveau, malgré un match où il a été muselé. L’ASM a régalé la France du football, et son prodige a largement contribué à cette engouement #promesse

https://twitter.com/FallouF10/status/862037210052403200

Intense comme à son habitude, l’Atlético Madrid a montré un meilleur visage qu’au match aller. Mais alors que le Real Madrid pouvait douter, Benzema a réalisé un véritable tour de magie sur le côté gauche, provoquant par son dribble génial le but du KO. L’attaquant privé d’équipe de France n’a pas manqué l’occasion de rappeler, si besoin était, qu’il reste un joueur de grande classe #créateur

Le flop 3

Les absents n’ont pas toujours tort. Carvajal a pu voir que son concurrent Danilo était très loin de pouvoir lui faire de l’ombre, le Brésilien se montrant en difficulté toute la rencontre, notamment face à Carrasco. La finale se jouera donc sans lui, et mettra aux prises 2 des meilleurs latéraux du monde #challenge

Son match aller difficile, ainsi que sa rentrée en jeu quelconque, laisse penser que Jardim a bien fait de le mettre sur le banc. Il n’empêche, on a une certaine frustration sur cette double confrontation au sujet de Lemar, si brillant aux tours précédents, et qu’on aurait aimé voir mettre la Juventus en difficulté. Le gaucher de l’ASM a encore pas mal d’années devant lui pour se rattraper #regrets

https://twitter.com/Jeff_IX/status/862025820612722688

Certes, une grande équipe réussit à assurer la qualification, qu’importe la manière. Mais le Real Madrid a manqué de sérénité en défense, malgré une attaque qui s’est créée des occasions face à un bon Oblak, et malgré un milieu où Kroos, Modric ou ont fait le job. Les déplacements de Griezmann ont beaucoup trop perturbé la Maison Blanche, qui peut s’estimer heureuse qu’en face, la finition n’ait pas été au rendez-vous, notamment du côté de Gameiro #lacunes

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter