Restons connectés

PKFoot

Récap Ligue des champions #11 : l’OL éliminé, Liverpool surclasse le Bayern

Ligue des Champions

Récap Ligue des champions #11 : l’OL éliminé, Liverpool surclasse le Bayern

Le FC Barcelone a logiquement écarté l’OL, limité face à une telle équipe. Dans le choc de la soirée, c’est bien Liverpool qui se qualifie sur la pelouse du Bayern Munich, grâce à un Mané magnifique.

L’art de parler à bon escient

Il y a bien des choses à évoquer suite à ce match entre le FC Barcelone et l’Olympique lyonnais. On pourrait parler du penalty, de la blessure malheureuse de Lopes, du bon match de Tousart-Ndombele, ou du génie de Messi. On préfère souligner une chose : en football, tout va tellement vite qu’il vaut mieux éviter de parler… si on ne peut pas assumer derrière. Depay en est la meilleure illustration possible. Ignoble au match aller, le Néerlandais a réussi à faire pire au match retour, où il a perdu énormément de ballons, n’a jamais fait de bons choix, et n’a gagné aucun duel. Attendu comme le leader technique (avec Fekir) de cette équipe, Memphis s’est perdu en route, entre des déclarations où il explique vouloir jouer dans un top club, et son rap au Trocadéro. Depuis quelques semaines, on est proches du néant avec lui. On ne l’accuse pas de l’élimination, puisque le Barça était supérieur, mais une telle prestation est difficile à cautionner, quelque soit le résultat du match…

Lyon avait besoin que chacun soit à son meilleur niveau, voire plus. La faculté de ses joueurs a être bons dans les grandes occasions – certains diront qu’ils choisissent leurs matches – incitait à l’espoir. N’y avait-il pas eu match nul à l’aller après tout ? Il faut dire qu’entre-temps, Arthur est revenu de blessure. Avec lui, le Barça n’affiche clairement pas le même visage. Le Brésilien s’est baladé dans un entrejeu rhodanien qui n’a pourtant pas voulu lâcher prise. Depuis qu’il est en Europe, le milieu se contente de déclarations sages, préférant s’exprimer sur le terrain. Tout le contraire de certains joueurs de l’OL…

Mané danse avec les stars

Samuel Eto’o a souvent expliqué que les joueurs africains souffraient d’un manque d’exposition médiatique, à performances égales, face aux joueurs européens ou sud-américains. Quand on voit que très peu de médias parlent de Mané, auteur d’un doublé fabuleux face au Bayern Munich, et de prestations de haut niveau depuis plusieurs saisons, on n’est pas loin de lui donner raison. Le numéro 10 de Liverpool, à travers ses 2 buts, a prouvé qu’il était un joueur bien plus complet que le simple attaquant rapide aux pieds carré que s’amusent à décrire ses détracteurs. Sur son premier but, il fait preuve d’une inspiration absolument géniale, faisant passer Neuer pour un lapin de 6 semaines. Sur le but de l’estocade, il réalise un appel intelligent, dans un timing parfait. Pas du genre à économiser ses efforts, le Sénégalais réussit malgré tout à rester lucide dans la zone de vérité. Chapeau l’artiste.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour