Restons connectés

Stop au René Girard bashing

France

Stop au René Girard bashing

A croire que les supporters nantais ont mangé du caviar ces dernières années (19e attaque de L1 cette saison, dernière il y a deux ans) et qu’ils ont admiré un jeu flamboyant encore plus ambitieux que le football total. L’opposition de certains Canaris à l’arrivée de René Girard est incompréhensible, si ce n’est être le fait que ces « footix » s’en tiennent à son image « médiatique » d’entraîneur défensif. On parle quand même d’un entraîneur qui a mené Montpellier au titre de champion de France et qui reste sur une troisième et huitième place avec Lille. La dernière fois que Nantes a été autant à la fête en L1 remonte au début des années 2000.

La présidence de Kita est certainement critiquable, mais signer un coach au bilan aussi flatteur devrait paraître inespéré au public nantais car René Girard sait tirer un maximum d’une équipe aux moyens limités. Non seulement il a déjà prouvé sa capacité à valoriser de jeunes joueurs prometteurs (Stambouli, Belhanda, Cabella, Giroud ou encore Origi), mais surtout il obtient des résultats. Si sa priorité est de bâtir une équipe solide à l’image de la saison de son sacre dans l’Hérault (meilleure défense), il ne faut pas oublier que cette même équipe était la troisième attaque du championnat… A défaut de Klopp ou de Guardiola, René Girard est le meilleur coach possible pour le FCN.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour