Restons connectés

Le SM Caen a organisé son #Hackathon la semaine dernière

France SM Caen

Le SM Caen a organisé son #Hackathon la semaine dernière

Fini le temps où l’on connaissait Caen surtout grâce aux chansons d’Orelsan plutôt que par les performances sur le terrain. Le Stade Malherbe de Caen réalise une saison honorable, actuellement 10ème après un très bon début de saison grâce notamment au trio Delort, Rodelin, Feret qui a fait des étincelles.

Le club et l’entraîneur ambitieux qu’est Patrice Garande souhaitent s’inscrire durablement dans la première partie de tableau dans les années à venir. Cela amène donc le club à se pencher sur l’avenir et à adopter une stratégie marketing d’une autre envergure afin d’innover pour les prochaines éditions.

Le club a ainsi décidé d’organiser un hackathon de 24h dans le stade d’Ornano les 29 et 30 avril, en amont du match de Ligue 1 opposant Caen et Bastia. Le but étant d’améliorer la vie du supporter un jour de match, c’est la première fois qu’une telle expérience est tentée dans le football français.

Un phénomène déjà bien connu

Le Hackathon est un phénomène très présent aux Etats Unis. Contraction de « hack » et de « marathon », ce dernier est un événement durant lequel plusieurs équipes (composées de développeurs, de designers, etc…) doivent développer un projet innovant sur une période généralement assez courte (une journée, une nuit, un week-end), le tout sans s’arrêter. Ces équipes sont en compétitions et sont jugées à la fin de l’événement par un jury défini au préalable.

Pour cette nouveauté dans le football professionnel français, les participants devaient former sur place des équipes de 4 à 5 personnes, et chaque équipe devait présenter son projet devant un jury après 24h de travail. Ils devaient réfléchir sur 3 thématiques :

  • Améliorer la qualité du servicing
  • Accompagner le fan dans son émotion
  • Faire du stade un lieu de vie

De bons résultats pour une première

Pour cette première édition, où 8 équipes (environ 50 personnes) se sont affrontées, quatre d’entre elles ont été récompensées, avec notamment deux premiers ex aequo, et des projets pour le fan 2.0 très intéressants :

  • Application visant à améliorer la propreté à l’intérieur comme à l’extérieur du stade,
  • Application ayant pour but de combler les temps morts, avec des jeux notamment,
  • Animation de la vie du supporter avant, pendant et après les matches (statistiques joueur, club en temps réel, élection de l’homme du match…),
  • Application avec une intelligence artificielle qui assiste personnellement les fans sur leur vie au sein du club (billetterie, parking, achat en boutique).

Cette première expérience a connu un grand succès et il ne fait nul doute qu’elle sera reconduite lors d’autres événements. Les clubs français ont ainsi trouvé un moyen de dynamiser des enceintes parfois vieillissantes par des événements peu coûteux, qui apportent une certaine modernité et leur offrent une belle visibilité auprès des fans du club.

Drogué de sports sans remède possible, et plus particulièrement de football, que je tente de pratiquer depuis l'âge de 6 ans. Partisan d'anecdotes croustillantes sur l'opium du peuple, d'humour décalé et de voyages autour du Football, j'espère vous transmettre ma passion avec autant d'amour...

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour