AvideceWopyBalab

Dans la ville de Reggiolo (Italie)naquit le 10 juin 1959 enfant prodige qui deviendra l’un des meilleurs entraineurs du monde. a d’abord été un joueur avant d’embrasser la carrière d’entraîneur. Il est l’homme que l’on surnomme Carletto ou “II mister”. Milieu de terrain incontournable, parcourt les plus grands clubs d’Italie où il remporte des titres. Découvrez en grand format, le parcours de cet entraîneur.

Carlo Ancelotti : quel parcours ?

comme écrit un plus haut fut un milieu de terrain avant de devenir entraîneur. A cet effet, il commence sa carrière de footballeur professionnel dans le club de AS Roma. Capitaine de son équipe, cet homme s’offre un titre de champion d’Italie ainsi que quatre autres trophées nationaux. Transféré plus tard dans le club de l’AC Milan, il arrive avec cette équipe a gagné plusieurs titres en cinq ans.

Il s’agit notamment de deux scudetti (Serie A) et deux coupes d’Europe. Au-delà de ces performances en club, Carlo Ancelotti a été convoqué en équipe plus de 25 fois. On retiendra principalement qu’avec l’équipe nationale, Carlo a participé à l’Euro 88 et à la coupe du monde de 1990. A cette coupe du monde, l’équipe d’Italie termine à la troisième place.

Après ce parcours de footballeur appréciable, Carlo Ancelotti devient entraîneur. Dans son nouveau métier, il entraîne à la suite trois différentes équipes. De l’AC Reggiana en passant par Parme à la Juventus, Ancelotti fait preuve de tact et d’efficacité. Cela lui a valu le poste de nouvel entraîneur de l’AC Milan en 2001. Pari qui lui réussit, Carlo Ancelotti s’offre deux ligues des champions (2003 et 2007) la coupe la plus disputée d’Europe et la plus prestigieuse d’ailleurs.

Au plan national, l’entraîneur décroche le titre de champion d’Italie en 2004 avec l’AC Milan. Après ce passage plus ou moins glorieux dans son pays d’origine, il rejoint l’Angleterre pour relever de nouveau défi. Carlo Ancelotti entraîne le club anglais Chelsea pendant deux ans, plus précisément de 2009 à 2011.

Avec son équipe, cet entraîneur remporte pour sa première saison un doublé notamment de coupe-championnat. Il s’agit d’un record historique que seule Arsène Wenger avait réalisé auparavant pour un entraîneur non britannique. Carlo Ancelotti, après une saison infructueuse sur tous les plans, il est limogé en 2011.

Les bons entraîneurs ne chôment presque jamais. Carlo Ancelotti signe un contrat avec le Paris Saint Germain avec qui il remporte le titre de champion de France. Par la suite, il va rejoindre la maison blanche notamment le Réal de Madrid le 25 juin 2013. Avec ce club, il s’offre à nouveau une ligue des champions en 2014.

L’année suivante, le Real connaît une saison mitigée, sans remporter aucun titre. Le président du club notamment le libère.  Un après, notamment en 2016, il s’engage avec le Bayern de Munich. Après être démis de ses fonctions en 2017, Carlo Ancelotti prend la de l’équipe de l’SSC Naples. Ancelotti conduit l’équipe en quart de finale de ligue des champions. Démis à nouveau de ses fonctions, Carlo prend d’abord la tête d’Everton avant revenir au Réal de Madrid en 2021.

Avec le Réal de Madrid, Carlo Ancelotti figure en tête du classement pour la saison en cours de cette 2022. Mieux, l’entraîneur réalise une belle performance en ligue des champions en sortant le Paris Saint Germain en huitième de finale et Chelsea en quart. On croise les bras pour voir s’il pourra remporter la ligue des champions et la liga pour cette saison de l’année 2022.

Carlo Ancelotti, quel portrait de l’homme sans son costume d’entraîneur ?

Grand format de l'entraîneur Carlo AncelottiPlusieurs entraîneurs sont connus pour leur caractère dur. Une chose est certaine, Carlo Ancelotti ne fait pas partie de cette école. A ce sujet, Paolo Maldini affirme que « Carlo ne s’énerve jamais ». Signe de son caractère d’homme de tempérance et de pacifiste. Il est un grand adepte du management doux. Ancelotti privilégie un rapport amical avec ses joueurs. A cet effet, il est bien connu pour être assez proche des joueurs qu’il coache.

Les problèmes n’épargnent personne. En 2017, Carlo Ancelotti se met à dos certains joueurs cadres du vestiaire du Bayern. Citons Arjen Robben, Thomas Müller et même Franck Ribéry. Pourtant Paolo Maldini le considère comme un « gentil gros ours ». Cela pour la simple raison que peu importe la situation, il garde calme ainsi que son sang-froid.

Ce caractère lui a valu à plusieurs reprises des soutiens de part et d’autre quand il le faut. Par exemple, dans les moments de difficultés qui menaçaient son poste d’entraîneur avec le Réal, il obtient le soutien de Cristiano Ronaldo. Cela ne lui a pas suffi en 2015 à garder la tête hors de l’eau après une saison blanche. Carlo Ancelotti a quand même ramené la « Decima » tant désiré par le Réal en 2014.

Par nature, cet italien est caractérisé par un physique nourri, d’un air calme et pacificateur. Carlo Ancelotti ajoute à cela un grain d’humour ravageur. Ce qui lui permet de mener tant bien que mal toutes les équipes qu’il a pu entraîner.  Son côté doux et pacificateur a été utile pour resserrer les liens entre les joueurs du Réal après le passage de José Mourinho.

Mieux, lorsqu’il entraînait le Paris Saint Germain, Carlo Ancelotti fut l’acteur principal de la pacification des tiraillements entre les cadres.  Il a pu gérer l’égo du suédois en se montrant assez souple avec lui. Ancelotti est l’un des entraîneurs qui a donné de l’affection à Marco Verratti considéré comme l’ espoir et l’avenir du club à l’époque.

C’est l’entraîneur en partie qui pouvait parfois laisser son adjoint donner sur les joueurs lors des matchs. C’est d’ailleurs le cas de Zinedine Zidane lors de certains matchs du Réal. Carlo Ancelotti est un entraîneur qui priorise l’équilibre et l’entente dans le vestiaire.

Carlo Ancelotti est considéré comme l’un des plus grands entraîneurs du XXIè siècle. Avec son caractère gros ours, il inspire ses joueurs à rester confiant en eux-mêmes dans les pires moments. Une qualité primordiale pour un coach.

Découvrez aussi nos guides sur :