Restons connectés

24e journée de L1 : Areola enchaîne, Delort premières

Les prix de la Ligue 1

24e journée de L1 : Areola enchaîne, Delort premières

PKFoot distribue des prix après cette 24e journée de Ligue 1 2016/17 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot, ses boulettes mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif, l’individualisme ou l’ego.

Areola sauvé par l’arbitrage

Paris a failli perdre le titre dans une journée où ses rivaux se sont aussi imposés. Heureusement pour les Parisiens, les arbitres ont validé le but de Lucas (2-1), pourtant doublement hors-jeu sur l’action. Si la victoire parisienne est somme toute logique tant Paris a maîtrisé la rencontre, les hommes d’Emery se sont créés peu d’occasions et s’étaient fait surprendre suite à une bourde grossière d’Alphonse Areola.

Les Lyonnais cruels avec leurs joueurs

Ok, les Lyonnais n’ont pas été au niveau lors du derby contre Sainté, manquant cruellement d’intensité (en dépit de l’énervement de Ghezzal et du “pétage de plomb” de Tolisso en fin de rencontre). Mais de là à se faire bouder – pour ne pas dire conspuer, insulter et menacer – par son propre public alors que l’OL gagne 4-0 à domicile contre Nancy…. Ah, au fait : l’OL est 4e avec quatre points d’avance sur les Verts.

Leborgne met Rolan en lumière

Un contrôle foiré au milieu de terrain et l’attaquant bordelais n’a “plus qu’à” courir pour s’en aller défier Vercoutre qui, pas aidé par sa défense, décidera pour la suite de la rencontre de se mettre au niveau de son coéquipier pour faciliter lui aussi la tache des Girondins.

Delort le retour

Décidément, les grévistes sont à la mode en L1. Après le retour de Payet (lui aussi buteur) pressé de rejoindre Thauvin, voici qu’ retrouve les pelouses françaises après une escapade mitigée au Mexique. Le Gignac du pauvre vient toutefois de faire taire ses détracteurs en marquant lors de ses deux premiers matchs sous ses nouvelles couleurs violettes du TFC.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour