Restons connectés

37e journée de L1 : Monaco champion, Lyon valide sa place

Les prix de la Ligue 1

37e journée de L1 : Monaco champion, Lyon valide sa place

Ce week-end avait lieu l’avant-dernière journée de Ligue 1, et ce fut l’occasion pour bon nombre d’équipes de valider leur objectif. Titre, Europe, maintien, la lutte était à tous les étages et les résultats de ce week-end ont permis d’éclaircir les contours de la saison prochaine.

Le rugissement d’El Tigre

Monaco recevait ce week-end le LOSC pour peut-être valider définitivement son titre, eux qui possèdent un golaverage assez important pour pouvoir soulever l’Hexagoal dès ce soir. Les Monégasques se sont véritablement rués vers la victoire, Falcao en leader de l’armada offensive du Rocher marque un doublé et porte son total à 21 buts en Ligue 1, un retour en grâce pour l’ex Blues de Chelsea. Un dernier but de Bernardo Silva et un contre son camp d’Alonso scelle définitivement le titre des Monégasques, première équipe à détrôner les Parisiens de l’ère Qatarie depuis Montpellier. Paris qui de son côté n’aura rien laissé tomber jusqu’à la dernière journée sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Malgré le départ de Galtier, les joueurs d’Emery n’ont pas fait dans la dentelle puisqu’ils ont étrillé les Stephanois 5 à 0. Pour que le PSG puisse espérer arracher le titre, il faudra deux défaites de Monaco, et une victoire par minimum 17 buts d’écarts pour créer l’exploit, autant dire que l’Hexagoal appartient désormais à Jardim et ses joueurs, auteurs d’une saison extraordinaire.

Le hors-jeu gâche la fête

Ce soir, le hors-jeu aura fait des ravages. Une première fois sur la pelouse de Nice, Angers ouvre le score. Malgré le bon placement de l’attaquant, son but sera refusé. Toutefois les Angevins finiront par s’imposer deux buts à zéro, contre des Niçois n’ayant plus rien à jouer depuis la déconvenue face à Marseille. Les Marseillais auront eux aussi subit une grosse erreur d’arbitrage, dès l’entame de match, avec le juge de touche qui lève son drapeau pour signaler un hors-jeu bordelais. Clement Turpin n’écoute pas ses assistants du corps arbitral et décide d’accorder le but aux Girondins. Un but litigieux sans conséquence puisque les Marseillais parviendront à revenir au score grâce à un Thauvin virevoltant et un Gomis qui donnera l’égalisation sur son 19e but de la saison.

Troisième hors-jeu problématique, Lorient affrontait Bastia, une lutte importante pour le maintien, mais qui pourrait se voir obscurcir par une erreur d’arbitrage. Sur un corner bien joué, Lorient profite d’un ballon mal dégagé pour ouvrir le score, une ouverture du score refusé pour un hors-jeu imaginaire qui pourrait bien coûter le maintien aux Merlus, eux qui ont fini le match sur une défaite 2 buts à 0 contre les Corses qui gardent un espoir de maintien. Pour les deux équipes, la dernière journée sera décisive étant donné que Bastia se déplacera à Marseille qui doit gagner pour rester maître de son avenir européen, tandis que Bordeaux affrontera Lorient avec l’obligation d’une victoire pour espérer ravir la cinquième place. Survie et Europe au programme de la dernière journée.

Nantes finit en bombe, Lyon assure

Toujours dans la course à l’Europe, Lyon a validé sa quatrième place en l’emportant 3 buts à 1 contre Montpellier. On aurait pu penser que les Gones connaîtraient un coup de mou après l’élimination contre l’Ajax, il n’en aura rien été puisque Lacazette a inscrit un doublé et Fekir ouvert le score. Steve Mounie, auteur d’une bonne saison, a sauvé l’honneur. Nantes finit la saison de manière explosive et se sont imposés 4 buts à 1 contre Guingamp, qui aura connu une fin de calendrier compliquée. Les Canaris auront offert un beau spectacle avec de belles réalisations et se permettent même le luxe de prendre la 7e place de Saint-Etienne. Dijon, avec sa victoire 2-0 contre Nancy, sort de la zone rouge, mais reste à portée de Lorient et Bastia, mais envoie les Lorrains à la dernière position, eux qui peuvent encore espérer récupérer la place de barragiste à l’issue de la dernière journée. Metz et Toulouse n’avaient rien à jouer et se quittent sur le score d’un partout, avec le même nombre de points (43 pts), assurés du maintien. Caen avec sa défaite sur le plus petit des scores contre Rennes sur un but de Sio, va devoir jouer son va-tout lors de la dernière journée pour assurer sa place dans l’élite.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour