Restons connectés

Tour d’Europe : première pour Achraf Hakimi, Dortmund en pleine crise

Tour d'Europe

Tour d’Europe : première pour Achraf Hakimi, Dortmund en pleine crise

Ce week-end était l’occasion pour beaucoup de grosses équipes de s’affronter afin de décanter la lutte pour le haut de tableau, notamment en Angleterre avec des derbys bouillonnants.

Peter Bosz viré, le Bayern enchaîne

La Bundesliga a connu de gros chocs ce week-end mais surtout de sacrées surprises, la première étant celle du Borussia Dortmund. Les supporters du Mur Jaune connaissent une véritable descente aux enfers, eux qui jouaient les premiers rôles en début de saison et qui chutent désormais à la 8ème place. La défaite 2 buts à 1 contre le Werder Brème, 17e du classement, a scellé le destin de Peter Bosz qui s’est fait limoger à son poste de coach de Dortmund. Schalke 04 et le Borussia Monchengladbach, respectivement 3e et 4e, à un point d’écart l’un de l’autre au classement, se quittent sur un match nul (1-1). Quand au Bayern Munich, après avoir fait tomber le Paris Saint-Germain en Champion’s League, l’emporte sur le plus petit des scores contre l’Eintracht Francfort sur un but de Vidal, prenant 8 points d’avance sur son dauphin (RB Leipzig), neutralisé par Mayence (2-2).

Chelsea tombe, Guardiola surplombe Mourinho

Les grands d’Angleterre se livraient une bataille directe ce week-end, l’occasion de multiples derbys et de beaucoup de résultats décisifs. Pour commencer c’est Chelsea qui s’est incliné sur le score d’un but à zéro contre West Ham United, Tottenham en a profité pour réduire un peu l’écart qui le sépare de la Champion’s League, en étant vainqueur 5 buts à 1 de Stoke City avec un doublé de Kane, un but de Son, Eriksen et un contre son camp de Shawcross. Le défenseur de Stoke rattrapera son erreur en inscrivant le but de l’honneur. Tottenham est 6ème à deux points de Liverpool (4e). Liverpool, dans son derby de la Mersey, va faire match nul avec Everton, malgré un but sublime du pharaon Salah. Les Toffees reviendront dans le match grâce à un penalty de l’enfant prodige Wayne Rooney. Pour terminer cette journée en beauté, Manchester City se déplaçait à Old Trafford pour l’un des chocs de la saison, choc qui a tourné à l’avantage de Guardiola en remportant la rencontre 2 buts à 1. La rencontre fut dominée dans le jeu par les Citizens malgré de belles combinaisons venant surtout de Rashford et Martial. City culmine donc à la première place avec 46 points, tandis que les Red Devils restent deuxièmes avec 35 points et seulement trois points d’avance sur les Blues.

Les Madrilènes à l’honneur, Valence le tube de l’été et de l’hiver

Le Real Madrid culminait à une inquiétante 4e place, chose peu commune pour cette équipe qui affrontait son poursuivant numéro 1, le FC Séville. Visiblement, les Madrilènes se sont rebiffés, et ont collé une manita à leur adversaire du soir en moins d’une mi-temps (un doublé de Ronaldo, un but de Kroos, une ouverture du score de Nacho, et un but du jeune Hakimi). Valence ne perd pas son rythme de dauphin en l’emportant deux buts à un contre le Celta Vigo avec une ouverture du score de l’inévitable Simone Zaza (14 matchs/10 buts), et reste en contact du leader Barcelonais avec 34 points au compteur. L’Atletico Madrid l’emporte sur le plus petit des scores grâce à un but de la pépite espagnol Saul Niguez, et reste à la troisième place avec 1 point de retard sur Valence, et 2 points de plus que la Maison Blanche. Le Barça conserve sa place de leader après sa rencontre face à Villarreal, un match qui s’est conclu sur le score de 2-0 (Suarez ’71, Messi ’83) laissant les Catalans seuls avec 39 points.

Une Serie A pauvre en but

La Serie A devait s’avérer décisive avec notamment un match entre l’Inter Milan et la Juventus de Turin, choc qui n’aura pas tenu ses promesses puisqu’il s’est terminé sur un triste 0-0. L’Inter reste leader avec 2 points d’avance sur la Juventus (3e), et la Roma ne profitera pas de ce match nul puisqu’ils sortiront eux aussi une performance fade avec un nouveau 0-0, et reste quatrième à 5 points du podium. Et puisque jamais deux sans trois, Naples fait aussi 0-0 contre la Fiorentina et reste à sa deuxième place, les Violets quand à eux restent 7e. Un week-end bien terne en Italie qui n’aura profité à aucune équipe du haut de tableau.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour