Restons connectés

Tour d’Europe : Messi impressionne, l’Inter craque

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Messi impressionne, l’Inter craque

Ce week-end, la Liga a été relancée par le Barça, ou plutôt par un immense Messi, qui a même fait dans la provocation. Heureusement qu’il n’a pas croisé la route de la défense de l’Inter, auquel cas il en aurait marqué 10. Pour les fans de vitesse, Martial, Aubameyang et Robben ont régalé, alors que Benteke a fait vivre l’enfer à son ex.

Le top du week-end : Messi, le pire cauchemar du Real Madrid

Plus encore que Ronaldinho ou Maradona en leur temps, Messi est peut-être le joueur qui hante le plus les nuits des supporters du Real Madrid. L’Argentin a illuminé la rencontre de dimanche soir, s’amusant de Casemiro quand il descendait chercher le ballon, slalomant librement entre les défenseurs adverses dont le pauvre Carvajal d’habitude si serein, et surtout plantant 2 buts dont l’estocade alors que les Madrilènes avaient fait le plus dur, en revenant à 2-2 avec un joueur de moins. Ne cherchez plus : si le FC Barcelone a pu décevoir beaucoup de monde en Ligue des champions, avec une seconde élimination consécutive en quart de finale, le roi Leo n’en reste pas moins un extra-terrestre. Mieux encore, sa célébration volontairement provocante est un régal qui l’humanise.

Le flop du week-end : l’Inter sans défense

Icardi doit se demander ce qu’il faut faire pour gagner… L’Argentin a beau inscrire un triplé, l’Inter peut s’incliner, comme face à la Fiorentina. Handanovic, pourtant un des meilleurs gardiens d’Italie, a complètement raté son match, n’étant jamais bien placé, et paraissant très lourd pour jaillir et faire la parade à laquelle il nous a habitués, même s’il repousse un penalty facile et fait un arrêt correct sur une frappe lointaine. Peu aidé par sa défense, ce qui est déjà moins rare, le Slovène est allé chercher 5 fois le ballon au fond de ses filets. Il n’aurait jamais encaissé le but plat du pied de Babacar s’il était à son meilleur niveau. Si l’Inter ne peut plus compter sur ses gars sûrs…

Ce qu’on a vu ce week-end

  • Un match de fou entre Chelsea et Tottenham (4-2), dont un coup franc splendide de Willian et un coup de tonnerre signé Matic.
  • Un but easy de Griezmann, sur un geste pourtant pas si simple techniquement, face à l’Espanyol Barcelone (0-1).
  • Robben qui marque face à Mayence autrement que via sa spéciale (2-2). Les valeurs se perdent.
  • Benteke claquer un beau doublé face à Liverpool pour Crystal Palace (1-2). Son meilleur match à Anfield.
  • Aubameyang dribbler trop facilement le gardien de Gladbach suite à un caviar de Dembélé, pour la victoire de Dortmund (2-3).
  • Agüero faire un contrôle beaucoup trop long… avant de piquer devant Cech. Insuffisant pour City, battu par Arsenal (2-1).
  • Martial réussir un sacré déboulé sur son but face à Burnley (0-2). De quoi redonner le sourire après la blessure de Zlatan ?
Il a fêté son anniversaire ce week-end

Lauréat en 2007, Kaka est le dernier être humain ayant remporté le Ballon d’Or, il y a maintenant 10 ans. Avant le règne partagé de Ronaldo et Messi, le Brésilien avait été couronné logiquement pour son année incroyable, matérialisée par un parcours majestueux en Ligue des champions, où son rush face au Celtic, et surtout son doublé magnifique à Old Trafford restent dans la mémoire de tout supporter de l’AC Milan qui se respecte. Elégant, rapide, technique, buteur et passeur, il a laissé un souvenir impérissable en Lombardie.

Son transfert au Real Madrid lui coupera malheureusement les ailes. Même s’il n’a pas été foncièrement mauvais en Espagne, il n’a jamais réalisé les performances attendues d’un joueur de son talent. Vainqueur de la Coupe du monde, de la Ligue des champions et du Ballon d’or, il n’en demeure pas moins un des joueurs les plus marquants du XXIe siècle, un apôtre du beau jeu qui régale encore à Orlando, loin d’un football européen devenu trop compétitif pour l’homme aux pieds de velours.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi, je vous invite donc à me donner votre opinion.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour