Restons connectés

Tour d’Europe : le Real Madrid peine, Manchester United enchaîne

Tour d'Europe

Tour d’Europe : le Real Madrid peine, Manchester United enchaîne

Ce week-end, la FA Cup a donné lieu à beaucoup de buts, en grande raison grâce à des affiches particulièrement déséquilibrées. En Liga, Griezmann joue les sauveurs, tandis que le Real Madrid n’y arrive toujours pas.

Où est passé le grand Real Madrid ?

Si le Real Madrid n’est qu’à 3 points du podium, la réalité du terrain est bien plus dure que la réalité des chiffres. La production de l’équipe face à la Real Sociedad a été clairement insuffisante. Casemiro, soldat de Zidane, a concédé un penalty bête pour commencer. Si son équipe a bien réagi, en poussant, personne n’était là pour conclure, prouvant si besoin que Ronaldo laisse un vide énorme. Bale encore indisponible, ce sont le jeune Vinicius et le limité Lucas Vazquez (dont Zidane tirait le meilleur, mais qui affiche ses lacunes) qui accompagnaient Benzema. Le Brésilien a été brouillon malgré une bonne volonté évidente, tandis que l’Espagnol a été expulsé, voulant arrêter une contre-attaque suite à une énième perte de balle d’, qui a réalisé la demi-heure de jeu la plus mauvaise de sa carrière.

Pire, la Maison Blanche peut aussi s’arrêter de jouer quelques minutes, et concéder plusieurs occasions nettes assez facilement, comme lors du trou d’air précédant le carton rouge, puis sur la fin, pour le but du break. Le plus dangereux offensivement est finalement Sergio Ramos, qui joue défenseur quand son équipe n’a pas la balle, et avant-centre quand elle a la possession. Il l’a toujours fait quand le Real avait du mal. Cette saison, il l’a fait autant que ces 3 dernières années… Le penalty oublié sur Vinicius ne peut pas servir d’excuse : le triple champion d’Europe en titre va mal.

Ce qu’on a vu

  • Tranmere a fait illusion en première période, avant de s’effondrer logiquement face à un Tottenham remanié. Aurier et Llorente en ont profité pour avoir du temps de jeu, et pour marquer respectivement un doublé et un triplé.

  • Manchester City a tranquillement déroulé face à Rotherdam, signant plusieurs actions collectives de toute beauté… facilitées par une défense adverse un peu naïve.
  • Ce n’était que Lincoln en face, mais Bernard nous laisse quand même une bonne impression. Le Brésilien de poche d’Everton a des appuis assez déroutants pour son adversaire direct.
  • Manchester United poursuit son embellie au niveau des résultats… mais la manière n’y était pas face à Reading, qui a été la formation la plus créative, mais dont le manque de précision dans le dernier geste a été fatal.

  • Alors que Southampton menait tranquillement de 2 buts, Lawrence est sorti de sa cachette de la plus belle des façons. Il réalise une louche inspirée pour la réduction du score, avant d’égaliser lui-même sur une belle frappe lointaine. Derby County peut encore y croire.
  • Face à Birmingham, Arnautovic a fait… du Arnautovic. Un but, puis une réaction d’humeur lors de sa sortie. Le joueur de West Ham est le plus imprévisible de toute l’Angleterre. A noter les débuts de Nasri dans son nouveau club.
  • Chelsea se défait de Nottingham Forest grâce à un doublé de Morata, qui a pourtant accumulé les mauvais choix, dont un énorme raté (sur lequel il était hors-jeu). Pour son match d’adieu, Fabregas aurait pu marquer, mais son penalty, mal frappé, a été détourné.

  • Malgré la défaite sur la pelouse d’Alavés, on a apprécié le coup franc de Parejo avec Valence.
  • Tout le monde s’en fout d’un but du Rayo Vallecano sur la pelouse de Valladolid, mais pour le coup, la construction est vraiment belle.
  • Même s’il rate un face-à-face à 10 minutes de la fin, Griezmann a sauvé les meubles pour l’Atlético Madrid, en inscrivant un splendide coup franc sur la pelouse de Séville.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour