AvideceWopyBalab

Ce week-end des 23 & 24 mai, l’Europe du football nous a offert ce qu’elle a de meilleur… mais aussi ce qu’elle peut faire de pire. Voici la liste des faits et gestes qui ont retenu notre attention. Et dans la mesure où on ne peut pas tout voir, n’hésitez pas à raconter également les moments de foot qui vous ont marqué !

Premier League

Tour d’Europe : l'heure du bilan et des hommages

Newcastle se sauve sur le fil

Avec une équipe dont on attendait beaucoup mieux cette saison, Newcastle a finalement réussi à se maintenir en première division suite à sa victoire sur West Ham (2-0). Ce n’est pas le cas de Hull City qui redescend en Championship après deux années dans l’élite, malgré leur match nul face à Manchester United (0-0). Pour la course à l’Europe, seul Tottenham avait la possibilité de gratter une place au classement. Ils l’ont fait grâce à leur victoire sur la pelouse de Goodison Park face à Everton (0-1). Un bien mauvais tour joué à leur voisin Liverpool qui perd la 5ème place mais ne passera pas par les barrages d’Europa League grâce à la victoire en FA Cup d’Arsenal. Sergio Aguero, l’attaquant des Citizens, termine meilleur buteur avec 26 réalisations.

Les moments forts

  • Le triplé de Théo Walcott avec Arsenal lors de la victoire face à West Brom (4-1) dont une frappe puissante sous la barre.

  • Le but libérateur de Jonas Gutierrez pour Newcastle à la 85ème minute qui assure le maintien de son équipe. La belle histoire pour celui qui revient d’un combat gagné contre un cancer.
  • La frappe pleine lucarne de Steven N’Zonzi pour le cinquième but de la démonstration de Stoke face à Liverpool (6-1).

https://twitter.com/futmais/status/602491414954582017

Le pire du week-end

  • La prestation pitoyable de Liverpool à Stoke (6-1) lors du dernier match de . Si les fans pourront se consoler avec le dernier but du capitaine des Reds, l’équipe n’a rien proposé si ce n’est quelques percées de Jordon Ibe. Avec Sterling sur le banc, Brendan Rodgers n’a aligné aucun attaquant au coup d’envoi et a avoué « l’embarras » du club devant ce résultat. Gênant en effet.
  • Le climat du match entre Manchester United et Hull City. Un carton rouge pour après s’être essuyé les crampons sur la cuisse de Paul McShane, un coup de poing de Abel Hernandez dans l’estomac de Phil Jones … Des gestes qui ne doivent pas se produire sur un terrain.

Bundesliga

Tour d’Europe : l'heure du bilan et des hommages

Le tifo du Mur Jaune pour leur entraîneur Jürgen Klopp

Ça jouait à tous les niveaux dans ce championnat d’Allemagne, les uns pour se sauver et les autres pour se qualifier en Europa League. A ce petit jeu, c’est Augsbourg qui réalise le bon coup en battant le Borussia Monchengladbach à l’extérieur (1-3), ce qui leur permet d’accéder directement à la phase de poule de l’Europa League en passant 5ème, grâce à la défaite 2-0 de Schalke à Hambourg. Hambourg, justement, qui s’accorde un sursis avec cette victoire en prenant la 16ème place à Fribourg battu à Hanovre (2-1), qui est donc relégué. Le HSV devra jouer son maintien en barrage face à Karlsruhe. A noter que c’est le surprenant Alexander Meier, l’attaquant de 32 ans de Francfort, qui termine à la tête du classement des buteurs avec 19 buts, bien que celui-ci soit absent depuis la 27ème journée suite à une blessure au genou.

Les moments forts

  • L’hommage des supporters de Dortmund à leur entraîneur Jürgen Klopp. Le BVB s’est imposé 3-2 face au Werder Brême mais ne participera pas à une coupe d’Europe l’an prochain suite au succès de Augsbourg. Cela ne gâchera pas vraiment la fête pour un entraîneur vainqueur de toutes les compétitions nationales et finaliste de la Ligue des Champions.

  • Le but du Danois Pierre-Émile Hojbjerg pour l’égalisation de Augsbourg. La célébration montre toute la détermination du club cette saison.

  •  La victoire de Stuttgart à Paderborn (1-2) qui permet au club historique de se maintenir en première division. Une saison à oublier néanmoins pour le club de l’ancien Strasbourgeois Karim Haggui.

Le pire du week-end

  • La défaite de Fribourg qui avait son destin entre les mains face à un concurrent direct pour le maintien. Pas sûr que le Français Jonathan Schmid les suive en division 2.

Serie A

Tour d’Europe : l'heure du bilan et des hommages

Le Genoa ne lâche rien !

Ça chauffe pour l’Europe en Italie ! Le Genoa garde l’espoir d’accrocher l’Europa League en s’imposant 3-2 face à l’Inter dans les dernières minutes du match sur un coup de tête de Kucka. Les Milanais n’ont pourtant pas démérité mais ont raté beaucoup d’occasions. Dans le même temps, la Fiorentina a eu la bonne idée de s’imposer à Palerme pour conserver leur 5ème place (2-3) et revient à 2 points de Naples qui a perdu face à la Juve (3-1). Le Napoli doit espérer une défaite de la Lazio lundi dans le derby de Rome pour garder une chance de qualification en Ligue des Champions lors de la dernière journée face à … La Lazio.

Les moments forts

  • Le doublé de Luca Toni pour le Hellas Verone qui lui permet d’atteindre la barre des 150 buts en Serie A. Le tout à 37 ans. Pisté par Adelaïde United (Australie), le champion du monde a encore de beaux restes avec 21 buts cette saison et meilleur buteur du championnat devant Tevez et Icardi. Qui a dit trop vieux ?

  • Le but de Stefano Sturaro pour la Juventus. Superbe jeu dos au but et finition parfaite du jeune milieu de terrain.

 Le pire du weekend

  • Le coup de tête de Miguel Britos sur . Le geste est non seulement stupide mais aurait pu compromettre la participation du joueur à la finale de la Ligue des Champions. Carton rouge bien mérité.

Liga

Tour d’Europe : l'heure du bilan et des hommages

Valence jouera les barrages de la Ligue des Champions

Status quo en tête du championnat avec aucun changement dans les 7 premières places. La lutte se déroulait comme souvent en bas de tableau et c’est le Deportivo La Corogne et Grenade qui se sauvent grâce à leurs matchs nuls face au Barça (2-2) et à l’Atletico (0-0). C’est Eibar qui fait les frais de ces résultats. Avec 35 points pour les trois formations, ils doivent se résigner à la relégation, malgré une victoire 3-0 face à Cordoue, la faute à des résultats défavorables lors des confrontations directes.

Les moments forts

  • La fête du titre pour le FC Barcelone et les larmes de Xavi pour ses adieux à son club de toujours. A 35 ans et 505 matchs avec les Blaugrana, le capitaine s’en va prendre quelques billets à Al-Sadd (Qatar) afin d’y terminer sa carrière. Gracias Xavi! Une Coupe d’Europe pour finir ?

  • Le carton du Real Madrid au Bernabeu face à Getafe (7-3) avec un nouveau triplé de Cristiano . Le Portugais termine la saison meilleur buteur avec 48 buts en Liga! A noter également l’apparition de qui devient le plus jeune joueur du club à évoluer en Liga à 16 ans et 5 mois.
  •  La force de caractère du FC Valence qui est revenu deux fois au score avant de s’imposer à Almeria (2-3) grâce à un but de Paco Alcácer à dix minutes de la fin. Séville y a bien cru un moment.
  • Le coup franc de James Rodriguez pour le Real. Un touché de balle remarquable du Colombien.

Le pire du week-end

  • Le carton rouge de Weligton Robson, capitaine de Málaga, pour un violent coup de coude sur Kévin Gameiro.

https://twitter.com/LithuaniaVideo/status/602162385693110273

  • Le manque de suspense dans ce championnat d’Espagne. Les 6 premières places (et donc les places européennes) n’ont pas changé depuis la 29ème journée…