AvideceWopyBalab

Pour la deuxième journée de cet Euro 2016, on se retrouve avec Angleterre-Russie. Le choc devrait décider de la première place du groupe B.

La 1ère place sur fond d’affrontements entre supporters

Si la rencontre entre l’Angleterre et la Russie ne devrait pas se terminer en bagarre générale sur le terrain, rien n’est moins sûr en dehors du stade. Les premiers incidents ayant eu lieu la veille du match dans la ville de Marseille ouvrent la boite de Pandore : est-ce que cet Euro se déroulera sans affrontements dans les villes ? Ce match va clairement servir de match test à la fois pour les autorités en charge de la sécurité ainsi que pour les dispositifs mis en place pour assurer l’accueil des supporters. Même si peu des hooligans devraient faire le déplacement, on est pas à l’abri d’une rixe entre supporters pour démontrer sa virilité dans un duel 100% testostérone.

Place au jeu. L’enjeu est clair : les deux nations vont se disputer la première place. D’un côté l’Angleterre, une nouvelle génération encadrée par quelques anciens (Rooney, Hart) qui a coeur à prouver qu’elle peut revenir sur le devant de la scène européenne. De l’autre la Russie, qui est là pour préparer la future Coupe du Monde 2018 qu’ils joueront à domicile.

Les jeunes lions devront donc hausser leur niveau de jeu pour s’imposer face à la Russie. Ces derniers ont également intérêt à rentrer rapidement dans la compétition au risque de ne pas sortir des poules ou de devoir se frotter à une grande nation au prochain tour. La Russie est un moteur diesel, elle a attendu la dernière rencontre des phases qualificatives pour composter définitivement son billet (victoire 2-0 contre le Monténégro).

Les joueurs à suivre

C’est assez rare pour être souligné, l’Angleterre aborde la compétition avec un gardien de top level. Fini les vines en boucle des boulettes du gardien, sort d’une saison monstre où il a écoeuré les attaquants: Zlatan, Benzema, Mandžukić… Imposant dans les duels, bon dans le jeu aérien et intimidant sur penalty, a étoffé sa palette de compétences pour devenir enfin le gardien dont l’Angleterre avait besoin.

Le duel des attaquants va également être intéressant à suivre. La révélation va connaître son premier tournoi majeur et il y aura de nombreux observateurs à scruter ses performances. Sacré meilleur buteur de Premier League avec 25 buts, soit une unité de plus que son compatriote en sélection Jamie Vardy, Kane va profiter de cette lancée pour se faire un nom en Europe.

En Russie, l’homme à suivre se nomme Dzyuba. Coéquipier du brésilien au Zénith St Pétersbourg, Dzyuba a terminé la saison avec 15 buts en championnat. Avec le forfait d’Alan Dzagoev, Dzuyba sera le fer de lance de la sélection russe. Son mot d’ordre: efficacité. L’attaquant russe cherche le but coûte que coûte et ne s’embarrasse pas de l’élégance.

Pronostic et réseaux sociaux

Si on doit se mouiller, on parie sur le nul à la mi-temps et l’Angleterre qui l’emporte en toute fin de match, soit une cote de 4,30 chez Betclic. Ceux qui cherchent uniquement des petites mises sûres se contenteront d’un nul à la mi-temps coté à 1,82. Enfin, pour les plus audacieux, mettez une pièce sur un but d’Artel Dzyuba et la victoire de l’Angleterre combinée, ce qui vous rapportera 11 fois votre mise !

A Marseille, les merguez sont trop cuites :

Les anglais semblent apprécier le Vélodrome :

https://twitter.com/EURO2016/status/741324446716301312