Restons connectés

Pourquoi parle-t-on beaucoup du Ballon d’or en ce moment ?

Récits

Pourquoi parle-t-on beaucoup du Ballon d’or en ce moment ?

Question étrange, non ? Quand on sait que l’éléction du meilleur joueur de la planète s’est déroulée le 10 janvier, difficile de ne pas en parler. Mais je vais vous donner les raisons pour lesquelles il est impossible de ne pas en parler ces temps-ci…

Question étrange, non ? Quand on sait que l’élection du meilleur joueur de la planète s’est déroulée le 10 janvier, difficile de ne pas en parler. Mais je vais vous donner les raisons pour lesquelles il est impossible de ne pas en parler ces temps-ci…

Parce que c’est le trophée individuel le plus attendu de l’année

Fini le double trophée, l’un décerné par la FIFA, gros truc officiel mais qui n’avait quasiment aucune valeur et l’autre décerné par FranceFootball, plus petit organisme, mais c’était le vrai ballon d’or, le truc qui compte. Cette année, on a le droit à un FIFA-Ballon d’or (vive le « naming », bientôt ce sera le FIFA-Ballon d’or-FranceFootball-Heineken-Mastercard), un seul et unique trophée récompensant le meilleur joueur du monde. L’élu de l’année sera inscrit au palmarès des plus grands joueurs mondiaux, aux cotés de Cruyff, Beckenbauer, Platini, Van Basten, Zidane, Ronaldo… Mais au lendemain de la remise du trophée, la polémique enfle autour de l’éléction…

Parce que cette année le trophée est très controversé

En effet, c’est, pour la deuxième fois consécutive, qui est élu ballon d’or. Mais quel est le problème ? On entend dire que Messi ne mérite pas son ballon d’or… Vrai ? Je réponds non. Il le mérite… Mais surement moins que d’autres. Si, l’année dernière, son palmarès garni de ses 6 trophées avec le barça, obligeaient les journalistes à voter pour lui, rien ne les obligeait cette année d’élire un joueur, qui n’a gagné « que » la Liga… La supercoupe d’Europe et la supercoupe d’Espagne n’étant que des simples matchs dans la continuité de l’année passée et pas de grands tournois, on va dire que ça ne compte pas. De plus, en une année de coupe du monde, il est quasi-inadmissible de ne pas remettre le précieux sésame à un champion du monde. Iniesta étant bien placé dans la course avec son but en finale de coupe du monde, il doit être bien déçu…

Comment ne pas prendre en compte Wesley Sneijder ? Auteur d’un triplé coupe-championnat-ligue des champions avec l’Inter Milan et d’une finale de coupe du monde avec les Pays-Bas qu’il a mené à la baguette durant le tournoi. En témoignent cette anecdote incroyable: « Si les journalistes étaient seuls votants, comme à l’accoutumée, Sneijder serait ballon d’or 2010. Messi ne serait que 4e.

Parce qu’il n’y a aucune autre grosse information en ce moment

Sérieusement, il n’y a rien d’autre à dire en ce moment… Le transfert de Ronaldinho à Flamengo ? Super, il ira beaucoup plus en boîte de nuit et va prendre 5kg…  Guy « moustache » Lacombe limogé de Monaco ? Sans surprise. Beckham s’entraine à Tottenham et Henry à Arsenal ? C’est bien pour eux, qu’ils retournent palper les biftons dans leur championnat de « soccer » à la con et qu’ils nous emmerdent pas.

En plus, la Ligue 1 n’a pas repris, la coupe de France et les clubs de Ligue 1 éliminés, vaut mieux pas en parler tellement c’est honteux. Pas de coupe d’Europe avant un bout de temps… On va bouffer du Ballon d’or jusqu’à la fin de la semaine… C’est moi qui vous le dit.

Hervé suit l’actualité de la Ligue 1 de très près. Il connait l’hymne de la Ligue des Champions par cœur et le chante à chaque match. Tout comme l’hymne français qu’il aime chanter. Sinon il aime la musique, les iPhone et Paris. La ville, pas le club.

... à lire dans Récits

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour