Restons connectés

PKFoot

À travers la passion E11 : Adrien, ferveur colonaise

Podcast

À travers la passion E11 : Adrien, ferveur colonaise

« À travers la passion » est une émission de football durant laquelle je m’entretiens et je débats avec un supporter d’un club précis afin qu’il nous parle de sa passion. La naissance de sa passion, son évolution avec le temps, ses souvenirs tristes et joyeux,…

Dans ce onzième épisode, on repart en Allemagne pour parler d’un club très important dans les années 1970-1980 mais qui depuis le début du millénaire est en grande difficulté, j’ai nommé le FC Köln. Les supporters sont parmi les plus fous du pays et pour en parler je serai avec Adrien.

Une naissance de passion imprévisible, en 2012, un amour est né subitement lors d’un voyage scolaire. Dès la première seconde sur le sol allemand, le coup de foudre a frappé. Le correspondant allemand du voyage, fan de Cologne, décida de partir au stade avec Adrien, en plein mois de décembre pour un match face à Mayence (1-1). Une égalisation dans le temps additionnel et une explosion de joie du public lui feront adhéré au club.

 

Tout comme Mathéo dans l’épisode sur l’Union Berlin, il n’a que peu de fois été au stade mais il a pu y voir des beaux matchs, dont notamment une victoire dans le derby contre le Borussiaborussia Mönchengladbach.

Son meilleur souvenir commence à remonter, il date de 2016 lorsque Cologne vivait sa première saison en Europe depuis des décennies. Plus précisément, il faut retenir 2 matchs. Le premier est celui contre , malgré l’élimination, ça reste un souvenir marquant pour tous fans ; le deuxième est le dernière match de la phase de poule, à domicile, Cologne arrache sa qualification et un envahissement du terrain aura lieu pour célébrer leurs joueurs.

Son pire souvenir est ironiquement la même saison mais cette fois-ci en championnat, où Cologne termine… Dernier ! Une saison désespérante, symbole de la fin d’une ère.

 

Si Cologne est reconnu en Europe c’est en grande partie grâce à ses supporters et de leur ferveur qui a toujours été présente, depuis la fondation du club. Malgré des soucis récents avec les ultras, souvent reconnus comme des hooligans modernes, leur implication derrière le club est bien présente. L’illustration la plus frappante est à Londres, pour le match cité plus haut, contre Arsenal, où les supporters de Cologne avaient un parcage de 3 000 places seulement. Les supporters se sont alors déplacés à 20 000 et ont forcé les grilles de l’Emirates Stadium, ce qui repoussera le match d’une heure.

 

Ces supporters sont également réunis autour de rituels et d’un hymne. L’hymne est représentatif d’une union indescriptible montrant que peu importe ton statut social, ton sexe ou ton physique tu trouveras de l’amour autour de Cologne. Un rituel montre aussi cette union, il s’agit d’une prière réalisée chaque veille de saison par les supporters à la Cathédrale de la ville. Habillés d’écharpes et de maillots, ils se réunissent par millier pour souhaiter bon courage au FC Köln pour la saison à venir.

 

Quand on parlait de hooligans modernes, il y a un match chaque saison qui peut le représentait au mieux, celui face à Mönchengladbach. Le derby local pour le colonais, né de la « trahison » d’un homme : Hennes Weisweller. Joueur de Cologne qui partira entrainé Gladbach pour y devenir une légende et remporté tous les titres. Après un passage à Barcelone il revient en Allemagne… A Cologne où il raflera également tout les trophées et le dernier titre de champion des colonais. Ce titre fut d’ailleurs remporté face à Gladbach à une différence de buts de +3.

Cette rivalité montre également une amitié forte avec l’autre Borussia, celui de Dortmund. (Vidéo du speaker du BVB annonçant le but de Cologne face à Leverkusen)

 

Pour l’avenir du club, la confiance n’est pas énorme, un maintien relèverait presque du miracle pour Cologne. Bien affaiblis et partant avec le statut de 2ème plus petit club du championnat, les hommes de Markus Gisdol ont tout à tenter.

 

Pendant plus de 50 minutes, partez, avec nous, dans une ambiance folle au club très instable.

Vous pouvez retrouver ce podcast sur l’ensemble des grandes plateformes de streaming (Anchor, Spotify, Apple Podcasts, Google Podcasts, Breaker, RadioPublic & PocketCasts)

Etudiant en communication, supporter de l'OM et surtout podcasteur à mon temps perdu. Mon envie est de vous faire vivre le football et l'amour des clubs par la voix.

... à lire dans Podcast

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour