Restons connectés

26e journée de Ligue 1 : Aouar et les Ultras en colère, Pellegri dans l’histoire

Les prix de la Ligue 1

26e journée de Ligue 1 : Aouar et les Ultras en colère, Pellegri dans l’histoire

Les tribunes se sont enflammées ce week-end pour contester les mesures liberticides des autorités et des instances. Côté sportif, le jeune Pellegri a battu un record de précocité et l’OL a laissé le LOSC revenir.

Supporters en colère

Dans leur stade, les Marseillais ont brandi des banderoles (et fumigènes) pour protester contre la répression de la LFP et des pouvoirs publics. Les Bordelais auraient aimé, eux aussi, assister à ce match. Interdits de déplacement, ils ont bravé cette décision préfectorale mais ils se sont fait intercepter avant d’arriver au stade. Triste d’en arriver là.

Caen : 2 points de perdus

C’est leur meilleur joueur, , mais il a envoyé son pénalty au-dessus de la transversale. Après lui, c’est le gardien rennais qui a sorti la deuxième tentative caennaise. Heureusement pour le Stade Malherbe, Da Silva est finalement parvenu à égaliser(2-2) et offrir un petit point aux hommes de Patrice Garande.

Pellegri, 5 minutes pour l’histoire

Monaco a déroulé contre Dijon (4-0) mais quand Leonardo Jardim a osé faire entrer en jeu à la 86e minute, ses joueurs n’avaient que deux buts d’avance. Au final, le grand espoir italien n’a pas marqué mais il est devenu le plus jeune joueur à porter les couleurs de la principauté à 16 ans et 336 jours. Il se permet ainsi de devancer de 9 joueurs un certain Kylian Mbappé.

Lyon : 2 points de perdus

C’est leur meilleur buteur, Mariano Diaz, mais il a envoyé ses deux occasions sur le poteau. Résultat, malgré le doublé de Betrand Traoré et un avantage de deux buts, les Lyonnais se sont fait rejoindre par le LOSC. Pour les Lillois, c’est le deuxième match nul prolifique (2-2) consécutif après celui à Nantes et ils doivent plutôt avoir le goût de 2 points pris pour la bande à Christophe Galtier.

Aouar dégomme un stadier puis s’excuse

Le jeune lyonnais a tout de suite compris qu’il avait fait une boulette quand, de rage, il a tiré près du poteau de corner suite à un coup de sifflet de l’arbitre. Son ballon a heurté un stadier et il a logiquement reçu un carton jaune. A la fin du match, l’espoir est allé s’excuser et offrir son maillot.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour