Restons connectés

PKFoot

36e journée de L1 : Nantes honore Der Zakarian, Rennes vers l’Intertoto

Les prix de la Ligue 1

36e journée de L1 : Nantes honore Der Zakarian, Rennes vers l’Intertoto

PKFoot distribue des prix après cette 36e journée de Ligue 1 2015/16 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters…

Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Banane : Nantes a eu du mal à conclure

18 tirs à 5, c’est peu dire que les Canaris se sont montrés plus dangereux que les Niçois. Mais les Nantais n’ont cadré que 4 fois, en raison de leur maladresse mais aussi de leur malchance en frappant par trois fois les montants. Finalement, le but de Thomasson les a libérés. Ouf.

Prix Orange : le message à Der Zakarian

Ce n’était pas encore le match d’adieu car Nantes va recevoir Caen lors de la 37e journée, mais les supporters nantais ont adressé leurs remerciements à Michel der Zakarian. La banderole de soutien à leur coach revenu au club depuis 2012 sonne aussi comme un tacle au président Kita. Il faut dire qu’avec des moyens limités, MDZ a permis à Nantes de retrouver la L1 puis de s’y pérenniser pendant trois ans, cela mérite en effet des remerciements.

Prix Melon : l’OL champion de France

Les Lyonnais vont disputer leur finale du championnat contre Monaco lors de la 37e journée. Ils en avaient rêvé, la bande à Bruno Genesio l’a fait. Pour Jean-Michel Aulas, la deuxième place sonnerait comme un sacre étant donné qu’il ne considère pas le QSG comme un club français. Bon, c’est un peu de la mauvaise fois mais cette déclaration polémique a surtout animé la twittosphère car Aulas en oublie que son rival actuel, Monaco, est non seulement une principauté mais également propriété de dirigeants russes.

Prix Citron : Y’a-t-il un pilote à Rennes ?

Courbis recruté dans le staff alors que Montanier était toujours en place. Gourcuff annoncé alors que Courbis avait donné l’impression de faire le job en tant que coach. C’est à n’y plus rien comprendre. Le karma, si tant est qu’il existe dans le foot, c’est de voir Rennes sombrer depuis les rumeurs sur l’ancien coach lorientais. Et avec cette fin de saison en jus, non pas de citron contrairement à ce prix, mais de boudin, les Bretons vont encore manquer la qualification européenne.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour