AvideceWopyBalab

PKFoot distribue des prix après cette 5e journée de Ligue 1 2015/16 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Banane : Opération Trapp ouverte

Le PSG est rarement inquiété lors de ses matchs en L1. Heureusement les adversaires peuvent à présent compter sur un support de poids : . Le gardien allemand s’est complètement loupé contre Bordeaux, coupable sur les deux buts girondins. Du coup, les Parisiens ont été obligés de partager les points.

Prix Citron : Les affaires marseillaises

Encore plus répétitif et moins original qu’un épisode de Plus Belle La Vie, le feuilleton des affaires marseillaises dure encore et toujours. Cette fois, c’est le JDD qui en a remis une couche dans son édition du 13 septembre : « Jean-Claude Dassier, président de 2009 à 2011, est convoqué en milieu de semaine dans le bureau du juge « aux fins de mise en examen » pour « abus de biens sociaux, blanchiment en bande organisée, association de malfaiteurs, faux et usage de faux ». L’actuel vice-président de l’hebdomadaire Valeurs actuelles devra s’expliquer devant le magistrat sur une série de transferts suspects ».

Lire l’article du JDD

Prix Melon : Le président de Troyes voit rouge

C’est presque passé inaperçu pendant la trêve internationale mais le président troyen, Daniel Masoni, a dégoupillé lors d’une interview sur une télévision locale. Ses insultes envers les médias n’ont pas été du goût de l’Union des Journalistes de Sport en France (UJSF) qui les a dénoncées publiquement : « Je ne suis pas désabusé, je suis un peu écœuré parce que je me suis aperçu qu’avec les médias autour de moi, il n’y a que des cons, ça m’énerve (…) vous êtes mauvais en tant que journalistes sportifs, alors si vous vous mettez en tant que journalistes financiers, c’est encore pire (…) Arrêtez de faire chier ceux qui bossent, arrêtez de faire chier ceux qui ont du cœur et qui essaient de faire grandir le club. »

Prix Orange : Le don du PSG

On peut toujours objecter que cela représente peu pour un club richissime ou que le Qatar aurait sa part de responsabilités dans la déstabilisation du Moyen-Orient, il n’empêche que le don de la Fondation PSG au Secours Populaire et à l’agence internationale en charge de la protection des réfugiés mérite d’être salué. Le club apporte en effet 1 M€ pour aider à répondre aux besoins de premières nécessités des personnes déplacées et mener des projets éducatifs et sportifs.