Restons connectés

PKFoot

Tour d’Europe : l’artillerie du Bayern, le titre de Manchester

Tour d'Europe

Tour d’Europe : l’artillerie du Bayern, le titre de Manchester

Comme toutes les semaines, on se retrouve pour un tour complet de l’actualité et des résultats du foot en Europe. L’occasion cette semaine de revenir sur le carton plein du Bayern, le premier titre de l’ère Mourinho, et la raclée monumentale donnée par Tottenham !

Le Top du Week-end : Lewy cœur de Lion !

Ces dernières semaines, la Ligue 1 avait des airs de Bundesliga, mais réciproquement, la Bundesliga commençait à afficher des tristes performances que nous offrait notre Ligue 1. Il n’en aura pas fallu plus pour que le Bayern se décide à réagir sur la pelouse d’Hambourg en offrant un carton plein en tapant 8-0, avec au passage, qui s’est offert un très joli triplé en moins de 30 minutes (24′, 42′, 54′). Cocorico, le très jeune international français s’est lui aussi permis un doublé (56′, 65′), avant que Alaba, Robben, et Vidal ne viennent enfoncer le clou. Un résultat comme on les aime avec beaucoup de spectacle, et un triste Hambourg qui va devoir colmater les brèches pour ses prochains rendez-vous.

Outre-Manche, on a aussi eu le droit à un peu de nouveauté. Après un festival en Europa League face à Saint-Etienne, et une forme resplendissante en championnat, Manchester United s’est rappelé à son glorieux passé en remportant son premier titre avec José Mourinho à sa tête. Confronté aux hommes de Claude Puel, le technicien portugais s’est offert le scalp d’un nouvel entraîneur français avec une victoire trois buts à deux, grâce à un Zlatan Ibrahimovic des grands soirs. Une nouvelle consécration, et une ligne de plus au palmarès de qui continue de garnir un peu plus son armoire à trophée.

Toujours en Angleterre, on va s’attarder du côté de Londres. Dans la course au Big Four et talonné par un Liverpool, un Arsenal, et les deux Manchester qui persiste, Tottenham devait gagner pour continuer à prétendre à une nouvelle participation en Champion’s League. Les hommes de Pochettino ont très bien fait le travail devant leur public de White Hart Lane en s’imposant 4 buts à 0 contre Stoke City. Le joueur du match ? C’est incontestablement Harry Kane, le jeune attaquant anglais qui s’est illustré avec un triplé (14′, 32′, 37′) et une passe décisive pour son coéquipier de sélection, Dele Alli (46′). A noter que Eriksen s’est lui aussi mis en valeur, étant donné que c’est lui qui délivre deux passes décisives à l’attaquant de pointe des Spurs.

Le Zéro du week-end : Naples manque le coche

En Italie, la Série A a des airs de déjà-vu. La Juventus est loin devant, bien nichée sur sa première place, tandis que ses poursuivants se disputent celle pour la plus prestigieuse des compétitions, en occurrence, la Roma, Naples, et l’Atalanta. Ce dernier nom a de quoi surprendre, et pourtant, c’est bien l’Atalanta qui a su surprendre tout le monde, en battant Naples à 10 contre 11. Venant à bout des Napolitains sur le score de 2 buts à 0 par l’intermédiaire de Caldara (28′, 70′), l’Atalanta s’offre un petit bond au classement et vient recoller à la quatrième place (51 pts), avec juste un point d’avance sur la Lazio (50 pts), mais à seulement 3 longueurs de Naples (3e, 54 pts) et 5 de la Roma (2e, 59 pts). L’Atalanta fait la bonne affaire du week-end, tandis que Naples manque l’occasion de passer dauphin du leader qu’est la Juventus de Turin.

Les Faits du Week-end

En Espagne, le FC Barcelone affiche un visage triste. Bien que les Catalans l’aient emporté deux buts à un contre l’Atletico Madrid, le jeu qui a été déployé était bien en dessous de ce que l’on était habitué à voir, et les coéquipiers de Messi s’en sorte bien heureux avec les trois points de cette rencontre. Dans la course au titre, c’est dans la discrétion que Seville taille sa réussite en venant à bout du Real Betis. Un succès important puisque les joueurs de Sampaoli restent très proche de la première place, eux qui pourraient créer la surprise s’ils parvenaient à maintenir se rythme de la course au titre. Du côté de Madrid, c’est la folie ! Mené deux buts à zéro contre Villarreal, l’équipe de Zinedine Zidane a complètement renversé la tendance ! D’abord Bale, puis Ronaldo et Morata, l’attaque de feu des Madrilènes a eu raison du Sous-Marin jaune, et permet au Real de pavaner en tête de la Liga avec un match en retard.

https://twitter.com/RMadrid_FR/status/835969690069524480

En Premier League, Chelsea continue sur sa lancée ! Après un petit coup d’arrêt, les Blues ont récupéré leur rythme de champion et n’ont fait qu’une bouchée de Swansea sur la pelouse de Stamford Bridge. Fabregas, Pedro, puis Diego Costa, l’équipe d’Antonio Conte a imposé sa patte et son style de jeu pour marquer une nouvelle fois sa supériorité sur le terrain.

https://twitter.com/CheIseaVines/status/835510588755173376

En Bundesliga, si le Bayern (1er, 53 pts) a tout simplement atomisé son adversaire, ses poursuivants que sont Dortmund, Leipzig et le Hertha Berlin se sont eux aussi imposés. Dormtund l’a emporté 3-0 sur la pelouse de Fribourg avec notamment un doublé d’Aubameyang qui grimpe à la troisième place (40 pts), devant Hoffenheim (38 pts) qui a fait match nul chez Schalke 04. Le Hertha est venu à bout de Frankfurt par l’intermédiaire de Ibisevic et Darida (2-0), et reste à portée du podium en se positionnant cinquième (37 pts). Les Bulls de Leipzig avec leur succès devant leur public face à Cologne (3-1), voit ses buteurs Werner, Forsberg, et Maroh (contre son camp), conforter leur place de second du championnat (48 pts), mais restent tout de même à 5 petites longueurs du leader.

Après avoir parler de Naples et de l’Atalanta, il faut revenir sur les autres équipes qui composent ce championnat de Série A. La Vieille Dame s’est imposée sans difficulté face à Empoli sur le score de 2-0 avec une réalisation de son latéral gauche, Alex Sandro, et un but contre-son-camp de Skorupski. La Roma signe aussi une belle performance et reste à la deuxième position avec son prodige du milieu de terrain, Nainggolan, qui réalise un joli doublé. Perotti vient planter le clou de la victoire malgré la réduction de l’écart d’Icardi. L’autre Milan quand à lui renoue avec le succès, un penalty de Carlos Bacca aura suffit au bonheur des Lombards face à Sassuolo. L’AC Milan reste au contact des places européennes (7 ème, 47 pts), et il en est de même pour la Lazio Rome (5ème, 50 pts), qui se satisfera du penalty de Ciro Immobile (1-0) face à l’Udinese.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour