Restons connectés

Tour d’Europe : Londres est bleu, le Barça démarre fort

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Londres est bleu, le Barça démarre fort

Les championnats européens sont de retour et ce n’est pas pour nous déplaire ! Un bon derby londonien, le retour des machines catalanes et madrilènes, un florilège de buts, que demander de plus pour passer un bon week-end de mois d’août.

Sarri victorieux, Aguero tape fort

Ce week-end était l’occasion de retrouvailles entre les frères londoniens que sont Chelsea et Arsenal. Un début de calendrier pas facile pour Emery qui enchaîne les Blues, après avoir eu affaire à Guardiola la semaine précédente. Dès le début de match, les Gunners sont mis au pied du mur. La fanfare espagnole résonne et ce sont et Morata qui font le break en 20 minutes. A ce moment-là, on se dit que les coéquipiers de Lacazette sont partis pour une bonne raclée, mais Mkhitaryan puis Iwobi permettent à Arsenal de revenir au score avant la fin de la première période. Durant ce match deux joueurs se sont démarqués différemment : Özil qui semblait déambuler comme un fantôme, lui qui est sorti la tête basse lors de son remplacement, et Guendouzi qui a totalement surnagé la rencontre avec un talent indéniable à seulement 19 ans. Finalement, c’est un coup de génie d’ qui trouve Alonso pour le but de la victoire.

Sur les autres pelouses, et Wilson ont tous les deux marqué pour les victoires respectives de leurs clubs (Everton 2-1 Southampton / West Ham 1-2 Bournemouth), confirmant leur bonne forme lors des matchs de préparation. Fulham et son mercato XXL n’ont pas pu faire mieux qu’une défaite chez les Spurs (3-1), Kane, Trippier, et Lucas étantles buteurs côté Pochettino.

Du côté de Manchester, les Cityzens n’ont pas fait dans la dentelle, un triplé d’Aguero pour une victoire 6 buts à 1 contre Huddersfield, moins glorieux du côté des Red Devils qui se sont inclinés 3 buts à 2 contre Brighton, pas sûr que cela apaise les tensions entre Pogba et Mourinho…

https://twitter.com/Dr_Zircon/status/1031180768431820800

Première réussie pour Ronaldo et Ancelotti

Reprise de la Serie A malgré quelques matchs reportés, et l’ouverture du bal s’est faite avec les deux grosses cylindrées du championnat – la Juventus et le Napoli, qui se sont déplacés respectivement sur la pelouse du Chievo et de la Lazio Rome.

Même si Ronaldo n’a pas marqué, la Vieille Dame s’est imposée 3-2 non sans difficulté, si Khedira assure l’ouverture du score, Stepinski puis Giaccherrini (penalty) redonnent l’avantage à Verone, avant qu’un contre son camp de Bani, et surtout un but à la dernière minute de Bernardeschi ne scelle le score de cette rencontre.

Côté Napoli, si l’ouverture du score est romaine sur une réalisation très classe d’Immobile, la réaction napolitaine ne se fait pas attendre, Milik puis Insigne marquent chacun à leur tour et permettent aux hommes d’Ancelotti de démarrer sereinement le championnat.

Même son de cloche pour l’AS Roma qui a eu l’opportunité d’ouvrir le score très tard dans la rencontre, à la 89e minute sur la pelouse du Torino, par l’inévitable Dzeko qui permet à son équipe de l’emporter sur la plus petite des marches.

Pour terminer l’Inter Milan se déplaçait à Sassuolo avec un effectif et un mercato qui ont vendu du rêve à toute l’Europe, la désillusion n’en fut que plus grande lorsque ce nouveau Milan s’est incliné 1 à 0 sur un penalty de Berardi.

https://twitter.com/RaphaDelpiero/status/1031257039497048064

 

Un Messi des grands soirs, étincelant

Le lancement de la Liga n’est pas facile pour tout le monde, Villarreal en est le parfait exemple. Parmi les clubs en bonne position la saison dernière, le Sous-Marin Jaune démarre cette saison avec une défaite 2-1 à domicile contre la Real Sociedad.

Le Barça n’a pas commis la même erreur en l’emportant au Camp Nou face au Deportivo La Corogne, Coutinho fait des débuts en fanfare avec une réalisation. Messi n’est pas non plus passé inaperçu en inscrivant un doublé, une rencontre maîtrisée de bout en bout par les Catalans.

Même son de cloche pour le FC Séville qui a éclaté 4 buts à 1 le Rayo Vallecano qui évoluait à domicile, avec notamment un triplé d’André Silva, le jeune portugais qui a longtemps eu du mal à ouvrir son compteur de buts avec l’AC Milan.

Pour ce qui est de la Maison Blanche, Lopetegui n’a pas loupé ses débuts avec une victoire 2 à 0 devant ses supporters face à Getafe, Carvajal puis Bale ont respectivement sonné la charge et permis au Real de démarrer sa saison de la meilleure des manières.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour