Comment devenir recruteur pour un club de foot ?

Tu aimes regarder des matches de football à longueur de journée ? Ton truc à toi c’est observer joueur par joueur pour dénicher la petite perle inconnue encore du grand public ? Tu préfères largement jouer à Football Manager plutôt qu’à FIFA ou PES ?

Recruteur (aussi appelé scout) est un métier qui reste peu demandé par les passionnés de football mais qui propose tout de même un mode de vie plutôt sympathique sur le papier :

  • tu voyages dans le monde entier (en fonction des capacités de ton club à t’envoyer observer tel ou tel pays).
  • tu es payé pour regarder des matchs de football dans les stades.
  • tu côtoies des joueurs de foot

Il existe tout de même un inconvénient majeur au métier de recruteur dans le football. Comme tu voyages sans arrêt, à la recherche du joueur parfait pour ton club, tu n’es pas souvent présent dans la ville de ton club. Dans ce cas là, difficile de concilier vie de famille et ta carrière professionnelle. Après tu me diras peu importe, toi tu aimes le foot après tout !

Du coup, maintenant que tu es convaincus que ce métier est fait pour toi, tu as cherché à te renseigner pour trouver la voie royale pour pouvoir prétendre à une place de recruteur dans un club de football professionnel. Le soucis est que cette fameuse voie n’existe pas forcément. Le métier de recruteur est avant tout basé sur le réseau professionnel.

Un bon nombre de recruteurs, ou de responsable de recrutement dans les clubs pros sont eux mêmes d’anciens joueurs professionnels. En France, tu as eu par exemple Alain Roche qui était au PSG, ou aujourd’hui un ancien international comme Florian Maurice qui gère le recrutement de l’Olympique Lyonnais. Et même à l’étranger, le célèbre recruteur d’Arsenal Gilles Grimandi a porté les couleurs des “Gunners” sur les pelouses de Premier League.

Pour autant, si dans ton carnet d’adresses ne figure aucun contact parmi les directeurs techniques ou sportifs des clubs professionnels, on te donne quelques tuyaux pour exercer quand même ce métier :

  • il est recommandé de soigner de très près son allure et sa présentation. Le recruteur est en effet voué à être le premier contact dans un autre club, mais aussi et surtout, la première vitrine de son club employeur.
  • un recruteur doit, évidemment, avoir une excellente connaissance du football, aussi bien tactique que technique. Un recruteur doit être capable de déceler le potentiel d’un joueur mais aussi de se projeter sur ce joueur.
  • le recruteur doit aussi être en mesure d’imaginer un joueur, chez qui il verra des qualités, à un autre poste que celui sur lequel il a eu la chance de pouvoir l’observer.
  • sur la scène internationale, parler plusieurs langues est clairement un atout pour un recruteur. Pratique pour parler avec la population locale, à l’étranger, pour récolter des avis sur des joueurs ou pour échanger avec les représentants du joueur. Cela pourrait aussi te servir pour monter ton propre réseau de « sous-recruteurs » qui t’alerteront sur les matchs que tu n’as pu voir.
Un recruteur ne doit pas forcément vivre, être basé ou être originaire de la région dans laquelle serait son club employeur ! Un recruteur qui vit en région parisienne, vivier de nombreux talents, peut très bien travailler pour un club dans le sud de la France comme pour un club Chinois.

Dans sa large connaissance du football, le recruteur doit aussi connaître un maximum de clubs, la division dans laquelle évolue ce club et certains joueurs qui seraient devenus professionnels provenant de ce club. Plus facile à dire qu’à faire tu nous diras ? On te recommande une solution très en vogue chez les recruteurs, même si peu l’avoueront, car il s’agit du jeu vidéo Football Manager. Avec sa base de données impressionnante et pour avoir révélé de nombreux joueurs dans le monde professionnel ce jeu est une référence. Tous les fans de football manager connaissaient déjà Marco Verratti avant sa signature au PSG par exemple.

Tu peux aussi aller voir du côté d’un logiciel comme Scout7, qui est la base de travail de recrutement de nombreux clubs dans le monde entier. L’outil permet de travailler intelligemment en centralisant tous les rapports confidentiels des superviseurs du club sur une base de données, régulièrement mise à jour, sur les joueurs, équipes et matches.

Il faut savoir qu’en voulant devenir recruteur, tu vas manger du match. Il faut en regarder beaucoup (et pas forcément des fameux…) pour trouver le joueur que les autres recruteurs auraient oublié. Pour cela, les recruteurs font souvent appel à Wyscout, qui permet de visionner les matchs des beaucoup de divisions (souvent inconnues) et d’isoler la performance d’un joueur.

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter