Restons connectés

UNFP : tous unis pour un football plus juste

France

UNFP : tous unis pour un football plus juste

Depuis plus de cinquante ans, l’UNFP agit pour défendre les droits et les intérêts de tous les footballeurs professionnels, du plus connu au plus anonyme d’entre eux, afin qu’ils puissent exercer leur profession dans les meilleures conditions possibles.

Aujourd’hui, l’UNFP entend également oeuvrer afin de remettre le joueur de foot au cœur de la société, de le réhabiliter après sa carrière pour rendre à ce si beau métier ses lettres de noblesse.

Avec cette nouvelle signature « Tous unis pour un football plus juste« , l’UNFP a décidé d’incarner l’idée de promouvoir un football plus juste et plus solidaire et construire un bel avenir aux joueurs d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Avec pour tête d’affiche des joueurs comme Giroud, Matuidi, Thauvin, Beria, Gomis ou encore Jallet, l’UNFP s’est engagé sur la production d’un film pour valoriser l’engagement personnel de ces footballeurs au profit d’une association, d’une cause ou d’un projet. C’est aussi ça la magie du football !

L’UNFP en chiffres

Fière de ses valeurs : solidarité, indépendance, courage, l’UNFP souhaite montrer son engagement aux côtés des joueurs professionnels en mettant en lumière leur impact dans la société.

Pour mettre en avant ce travail, l’UNFP a travaillé sur un baromètre du football Français, dont un extrait nous a été présenté, ce lundi 22 mai à Sciences Po Paris.

Dans les chiffres issus de ce baromètre, nous avons notamment appris que 20% des joueurs professionnels ont un engagement sociétal. Parmi ceux qui ne sont pas engagés, 60% sont prêts à rejoindre une cause ou à monter leur propre association, 44% souhaitent que leur action ait un lien avec le sport, et 55% sont en attente d’une aide de L’UNFP. Un sacré potentiel.

Une campagne nommée « C’est vrai »

Ces derniers jours, si tu es un adepte followers des joueurs comme Matuidi, Beria, Giroud Gomis ou Thauvin, tu as pu voir passer des tweets assez intriguant avec toujours ce même visuel, marqué d’un « c’est vrai ».

Ces tweets entre les footballeurs ont eu pour but de faire le teasing du film de l’UNFP « C’est vrai« .Ce film a pour vocation de montrer une autre facette des joueurs ; une image dont ils peuvent être fiers, différente de celle véhiculée parfois par les médias. Le contre-pied du script est là pour surprendre et surtout attirer, marquer les esprits, avec des histoires vraies, souvent méconnues, mais ô combien réelles et impactantes pour eux et les personnes qui en bénéficient.

1 joueur = 1 projet soutenu par l’UNFP

Parmi les 7 joueurs, chacun a un projet bien particulier qui lui tient à coeur et qui est soutenu par l’UNFP.

  • Olivier Giroud : Un investissement précieux pour offrir une seconde vie a des enfants issus de pays en développement.
  • Rio Mavuba : Une soif de venir en aide aux personnes fragiles.
  • Christophe Jallet : Un envie de valoriser les métiers de l’artisanat.
  • Bafétimis Gomis : Un engagement en faveur de l’éducation des jeunes.
  • Florian Thauvin : Un soutien aux personnes en situation de précarité.
  • Blaise Matuidi : Une volonté de contribuer à l’insertion et la réinsertion des jeunes en situation de difficulté scolaire et/ou sociale.
  • Franck Béria : Un regard différent sur le handicap.

On a eu l’occasion d’échanger avec certains de ces joueurs sur leur projet et le moins que l’on puisse dire c’est que chacun fait vraiment preuve d’une passion impressionnante sur ce sujet.

Je compte continuer à soutenir cette association, même après ma carrière, je vais pas les lâcher dès que j’aurais fini le foot
Olivier Giroud

On trouve toujours du temps, moi je le vois comme un devoir, même si ce temps est minime il est important pour toutes ces personnes en difficulté, niveau social ou de la santé.
Blaise Matuidi

Pour clôturer cet article, je vous propose de regarder le fameux film de l’UNFP dans lequel, comme on vous l’a annoncé en avant première, Olivier Giroud est déguisé en clown.

https://twitter.com/pkfoot/status/866705491791147008

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour