Restons connectés

Coupe du monde J24 : La Belgique officiellement troisième

Coupe du Monde

Coupe du monde J24 : La Belgique officiellement troisième

Si l’histoire ne reconnaît que les vainqueurs, il reste tout de même obligatoire de constituer le podium d’une Coupe du monde, d’autant plus lorsque la rencontre oppose la Belgique à l’Angleterre.

Après un match compliqué face à la France qui s’est soldé par une défaite, nombreux ont été les internationaux belges à s’exprimer dans la presse et à critiquer le jeu proposé par la France. Comme le dit l’adage, les vainqueurs écrivent l’histoire tandis que les vaincus se chargent de la raconter. Ils ont cependant eu la possibilité d’adoucir la défaite : la Belgique a eu l’occasion d’occuper la dernière marche du podium face à la sélection des Three Lions lors d’une ultime rencontre en Russie. Les Diables Rouges n’ont pas manqué le coche dès le début de la rencontre, c’est , le latéral parisien dont l’on reconnaît tous l’épatant potentiel offensif, qui se retrouve dans la surface pour pousser le cuir au fond.

Plutôt cocasse, après l’ouverture du score des coéquipiers d’, le jeu belge s’est immédiatement renfermé, passant entièrement sur la défensive et laissant le champ libre aux offensives anglaises. Les occasions se sont multipliées pour qui a été extrêmement maladroit dans la finition, un exercice qu’il maîtrise pourtant à la perfection en Premier League. L’action la plus dangereuse côté anglais arrive à la 69e minute, sur un une-deux finement joué, qui permet à Dier de se retrouver face à Courtois et de tenter un magnifique tir lobé subtilement frappé et qui se fait stopper sur la ligne par un tacle grandiose du défenseur des Spurs Toby Alderweireld.

Encore Dier qui s’impose sur un centre de Lingard à peine quelques minutes plus tard, il bat tous ses adversaires dans un duel aérien mais décroise trop sa frappe. De la 70e à la 79e, les défenseurs anglais ont pris la relève de l’attaque et n’ont cessé de faire suer , sans pour autant parvenir à revenir au score. Une contre attaque des Diables Rouges à la 80e profite à Thomas Meunier, il hérite d’un centre parfait et tente une volée magnifique, le geste est parfait mais l’occasion ne finit pas au fond, lui qui s’est révélé être l’atout offensif numéro 1 de son équipe lors de cette rencontre. Il n’en faudra pas plus pour motiver ses coéquipiers, après un beau mouvement collectif, Hazard hérite du cuir dans la surface, il fixe les défenseurs et les emmène avec lui, notamment Phil Jones qui n’a rien vu venir, avant de fixer le portier anglais d’une frappe limpide à ras-du-sol pour le break des Belges. Suffisant pour arracher la victoire, la troisième place de ce Mondial, et valider sa position de nation forte du football qui n’a cessé de monter en puissance ces dernières années.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour