Restons connectés

PKFoot

Ces 4 joueurs ont refusé de jouer une Coupe du Monde

Coupe du Monde

Ces 4 joueurs ont refusé de jouer une Coupe du Monde

Les jours se suivent et se ressemblent à la FIFA. De nouveaux scandales sont exposés au grand jour et la réorganisation de l’organisation mondiale du football est de plus en plus nécessaire à la bonne santé de notre sport. Si l’on n’est pas sûrs de l’implication des partenaires dans la démission de Sepp Blatter, nous n’avons en revanche jamais entendu les principaux intéressés : les joueurs.

Pourtant, ils représentent un moyen de pression intéressant, mais sont également prisonniers de leurs sponsors qui sont en quête d’une exposition mondiale, et n’ont ainsi que peu de possibilités. Si il est impensable, aujourd’hui, qu’un joueur majeur décide de ne pas participer à une compétition internationale, certains ont, pour des raisons très différentes, choisi de ne pas participer à la plus prestigieuse d’entre toutes: la Coupe du Monde. Un an jour pour jour après le début de la compétition au Brésil, retour sur ces joueurs qui ont refusé le graal.

, Mexique

Ces 4 joueurs ont refusé de jouer une Coupe du Monde

Le talentueux attaquant de la Real Sociedad a refusé de participer à la Coupe du Monde 2014 car le joueur… ne le sentait pas. Officiellement, la Fédération a déclaré que Carlos Vela n’était pas « à 100% mentalement et émotionnellement ». C’est en fait un bras de fer entre les deux parties qui est à l’origine de cet abandon. Le joueur avait été sanctionné en 2010 après une soirée organisé avec d’autres partenaires dans l’hôtel où séjournait le club suite à un match face à la Colombie. Suspendu 6 mois, il n’a jamais voulu revêtir le maillot de la sélection depuis cette affaire et la fédération refuse de faire appel à lui depuis ces absences. Il a ainsi raté la CONCACAF Gold Cup et les Jeux Olympiques avant de finalement se déclarer absent pour le Brésil.

, Angleterre

L’histoire du latéral gauche anglais Wayne Bridge en sélection tient du soap du dimanche après-midi. Début 2010, un scandale éclate au sein de la sélection des Three Lions. Une histoire entre le capitaine John Terry (à droite) et l’ex de son coéquipier en sélection est révélée. Elle a lieu alors même que Bridge est encore avec sa compagne et Terry marié de longue date, causant la rupture entre les deux joueurs. Alors que la Coupe du Monde en Afrique du Sud se présente, le joueur de Manchester City décide de se retirer de la sélection nationale à cause d’une « position intenable et pouvant potentiellement diviser l’équipe« . Le joueur refusera par la suite de serrer la main du joueur de Chelsea lors de la rencontre entre leurs deux équipes.

https://www.youtube.com/watch?v=YPEV4l4YzfE

Eric Cantona, France

Il ne s’agît pas vraiment d’un refus ici mais on parle tout de même de l’un des plus grands gâchis de l’histoire de l’Équipe de France. Éric Cantona a bien saboté sa carrière en sélection grâce à des déclarations toujours plus tranchantes. Appelé en 1987 pour sa première sélection par Henri Michel, il traite ce dernier de « sac à merde » lors d’une interview d’après match (à voir ci-dessous) après avoir appris sa non-sélection pour un match face à la Tchécoslovaquie en 1988. Il refuse alors de rejouer pour les Bleus tant que le coach restera à sa tête. Le joueur est également suspendu 1 an par la FFF et ne rejouera que sous l’ère Platini où il vit ses plus belles années sous la tunique bleue (11 buts).

Cependant, la France ne se qualifie pas pour la Coupe du Monde 1994 aux USA, la faute à Kostadinov et son but assassin lors de France – Bulgarie. Après sa suspension de huit mois en 1995 pour son célèbre coup de pied sur un supporter lors d’un match entre Manchester United et Crystal Palace, l’Équipe de France lui fermera ses portes à tout jamais.

, Pays-Bas

Ces 4 joueurs ont refusé de jouer une Coupe du Monde

Imaginez Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi refuser de participer à la Coupe du Monde avec leur équipe nationale. C’est un peu le sentiment qu’ont dû ressentir les fans de football en 1977 lorsque Johan Cruyff annonça sa retraite internationale et ne prit pas part à la compétition en Argentine un an plus tard. Le « Hollandais volant » expliqua alors s’opposer à la dictature présente dans le pays et ne pas vouloir leur faire profiter de la publicité provoquée par sa présence. Malgré une pétition des supporters et l’intervention de la Reine Juliana, Cruyff ne reviendra pas sur sa décision.

Ce n’est qu’en 2008 qu’il expliqua la véritable raison de cet acte. Victime d’une tentative d’enlèvement à son domicile de Barcelone, le joueur, choqué et placé sous protection policière les 4 mois qui suivirent, ne pouvait être en pleine possession de ses moyens lors de la compétition. Il déclara: « Pour jouer une Coupe du Monde, vous devez être à 200%. […] Ma femme et moi étions ligotés, un fusil sur la tempe et les enfants dans l’appartement« . Les Pays-Bas iront jusqu’en finale et perdront face au pays organisateur dans un contexte controversé. Comme en 1974, les Oranjes échouent sur le dernier match de la compétition après avoir apporté une nouvelle dimension tactique au football et avec une équipe de génies. Une injustice toujours pas réparée malgré une nouvelle finale en 2010.

Source : Marca

Fan inconditionnel de football depuis l'enfance, mon coeur bat pour le Liverpool Football Club. Supporter et non pas spectateur, le beau jeu et le mouillage de maillot sont mes priorités.

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour