AvideceWopyBalab

Ah la fameuse génération 1987, la fameuse génération dorée qui devait reprendre le flambeau en équipe de France d’une équipe vice championne du Monde vieillissante. Maxime Masson, du site Ultimo Diez, nous a sorti un livre sur cette fameuse génération championne d’Europe des – 17 ans. Les yeux dans les bleus from 87.

Cette génération dorée de footeux née en 1987 avait comme tête d’affiche des joueurs comme , , Jérémy Menez ou encore un certain . Un beau casting sur le papier. Pourtant quand on regarde en arrière aujourd’hui il reste qui régulièrement appelé en sélection ? Pas grand monde …

Seul le gardien titulaire de l’époque, Benoit Costil peut encore prétendre appartenir au « groupe » France actuel.
Pire encore, si on regarde dans le rétroviseur. En 2018, la France est championne du Monde, là je ne vous apprend rien. Mais parmi nos 23 champions du Monde français, combien issus de cette fameuse génération 1987 ? Aucune trace des Nasri, Ben Arfa ou Menez dans le groupe. Mettons de côté le cas de Karim Benzema, le seul joueur né en 1987 champion du Monde se nomme Blase Matuidi … Blaise ayant connu les sélections de jeune à partir des moins de 18 ans.

Mais revenons sur ce livre retraçant le parcours de nos jeunes français lors de cet Euro, en 2004. Une compétition qui a vue la France s’imposer en finale, face à l’Espagne des Fabregas ou encore Piqué.

Génération 87 l’âge d’or du Foot Français ?

Dans ce livre, on est replongée dans cette fameuse équipe de France des moins de 17 ans dès le départ avec un récit de cette fameuse finale. Ensuite on a le droit à un chapitre par protagoniste de cette équipe. En commençant tout naturellement par le capitaine emblématique de l’époque, un certain !

Pour l’occasion, j’ai discuté avec Steven du livre et de cette période dont on lui en a tant parlé … et on lui en parle toujours autant, 17 ans après … Ce qui est sur c’est qu’au moment de citer ses anciens coéquipiers, Steven n’oublie personne, titulaires comme remplaçants. Il a même jusqu’à me dire la dernière fois qu’il a discuté avec tel ou tel joueur. Un contact rendu possible aujourd’hui, surtout grâce aux réseaux sociaux. Bizarrement c’est avec son compère de la charnière centrale de l’époque, Karim El Mourabet que Steven n’a malheureusement plus de contact (pour le moment car je leur ai proposé de les remettre en contact). D’après une interview réalisée par nos amis de 20 minutes en octobre dernier, ce dernier aurait arrêté sa carrière et serait désormais dans le secteur de la boulangerie, à Rabat, au Maroc.

J’ai beaucoup échangé avec Steven, un vrai passionné de foot, un amoureux du jeu (et en plus on a joué avec pas mal de mecs en commun), mais pas que sur cette fameuse épopée de 2004. Alors oui on a discuté de ça, des joueurs, du livre dont on parle aujourd’hui mais pas que. Et d’un côté je le comprend quand il me dit que c’est fatiguant « que chaque année, à la même période, sorte un article « génération 87, que sont-ils devenus »« .

Alors oui, c’est « certainement un des plus beaux souvenirs de ma [sa] carrière, en tout cas pour démarrer il n’y a pas mieux » (tu m’étonnes). Steven Thicot n’a certainement pas eu la carrière qu’il méritait au départ, ça on est nombreux à être d’accord là dessus, mais ça n’enlève en rien ce qu’il a pu vivre en tant que footballeur professionnel ! Comme il le dit lui même, « j’ai vécu beaucoup de belles choses, j’ai joué dans de gros stades comme à l’Olympiakos, des supers championnats avec le derby Roumain par exemple, j’ai joué en Asie aussi ». Un parcours très riche en effet que peu d’hommes peuvent se réjouir d’avoir !

Le livre 1987 Génération Sacrifiée ?

Bref après avoir lu notre article, si tu n’est toujours pas convaincu par l’acquisition de ce livre, je ne peux que te conseiller de regarder la vidéo interview avec l’auteur et l’éditeur

Julien Pauletto

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.