Restons connectés

PKFoot

Calendrier de l’Avent #16 : Le Technicien de la Vieille Dame

Récits

Calendrier de l’Avent #16 : Le Technicien de la Vieille Dame

En attendant Noël, PKFoot vous propose de (re)découvrir un joueur par jour, selon le même principe que le calendrier de l’Avent. Aujourd’hui c’est au tour de Juan Cuadrado, celui qui a dû troquer son numéro.

Un Conquistador de la Série A

Lorsque l’on pense Colombie, on pense au beau jeu, à l’ambiance sud-américaine, à de l’offensive et une identité de jeu forte portée sur les buts et le spectacle. Un joueur rentre parfaitement dans l’ADN de ce pays, il s’agit de Juan Cuadrado, la pépite de Medellin. Formé au club ou est passé le célèbre Carlos Valderrama, bien qu’il n’y fasse pas long feu puisque ses performances attisent assez vite les vues d’un bon nombre de clubs européens. Il n’hésite pas longtemps et se dirige vers la Série A et plus précisément à l’Udinese ou il y apprend les bases, notamment grâce à un prêt à Lecce qui lui fait franchir un pallier. A l’instar d’un Mohamed Salah (et oui décidément la Fiorentina a du flaire en ce qui concerne les ailiers), Cuadrado rejoint la ville de Florence ou pendant 3 ans il ne cesse de gagner en puissance et d’élargir sa palette technique, il réalise une Coupe du monde de premier ordre et parvient, encore une fois, à intéresser un nouveau cador européen.

Chelsea, le club qui ne profite pas de ses pépites

Il rejoint Chelsea en 2015, et Chelsea a la caractéristique d’acheter des joueurs énormes qui ne parviennent pas à s’imposer à Londres. Les Blues l’ont déjà prouvé avec Lukaku (explosion à Everton), De Bruyne (star de Wolfsbourg), ou Thorgan Hazard (joueur phare de Bundesliga), et ils auront récidivé avec la pépite colombienne dont l’on parle aujourd’hui. Quinze matchs pour aucune réalisation, les dirigeants de Chelsea pensent s’être fait plumer de 40 millions et vont tenter de le revendre au plus vite pour éviter que l’ailier ne voit sa valeur chuter, ni une ni deux, la Juventus récupère celui qui va hériter du numéro 7 pour un prêt de deux ans et une option d’achat de 25 millions. Pari réussi comme très souvent lorsque la Vieille Dame investit sur le mercato, il s’impose comme un élément indispensable de l’effectif de la locomotive de Série A, mais va devoir troquer son numéro 7 suite à l’arrivée de , la superstar portugaise, avant de finalement se rabattre sur… Le numéro 16.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Récits

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour