Restons connectés

PKFoot

11e journée de L1 : les Gaziers freinent les Aiglons, les limites de Renard

Les prix de la Ligue 1

11e journée de L1 : les Gaziers freinent les Aiglons, les limites de Renard

PKFoot distribue des prix après cette 11e journée de Ligue 1 2015/16 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Orange : la bouffée d’oxygène du Gazelec

Face à la meilleure attaque du championnat, les Corses n’avaient pas les faveurs des pronostics. Pourtant, la lanterne rouge a enfin été récompensée de ses efforts avec un succès probant (3-1) contre Nice. Cette première victoire en L1 peut même leur permettre à nouveau de rêve au maintien. Et quitte à gagner rarement, autant y mettre la manière selon le buteur qui a marqué d’une splendide reprise lobée suite à un dégagement de son gardien.

Prix Banane : Verratti ouvre son compteur

Le génial milieu italien n’avait pas encore marqué cette saison et ce n’est toujours pas le cas après le match contre Saint-Etienne (4-1), à moins de compter son but gag… contre son camp. Sa reprise petit filet depuis l’entrée de la surface de réparation n’a laissé aucune chance à son gardien. Et du coup, on compte une passe décisive à Marquinhos ?

Prix Melon : le vestiaire lyonnais ingérable ?

Ouf, voilà ce que doivent se dire Jean-Michel Aulas et Hubert Fournier. Heureusement en effet que le TFC est passé par là pour enrayer la crise lyonnaise (3-0). Plus tôt dans la semaine, une embrouille (Tolisso/Rose) et un mal compris (Mapou) avaient révélé les failles d’un vestiaire qui serait fractionné entre les Lyonnais historiques et les nouvelles recrues. Il faut reconnaître que malgré les montants investis, les nouveaux venus n’ont pas brillé sportivement mais, comme un symbole, la rédemption est venu d’un joli but de l’Espagnol Darder. De là à apaiser les tensions ?

Prix Citron : la défaite de trop pour Renard ?

Nouvelle défaite et nouvelle performance offensive affligeante de la part des Dogues, toujours en manque de qualité technique et d’imagination. Des carences auxquelles il faut ajouter une faiblesse tactique à en croire Renato Civelli : « On n’a pas su changer au bon moment de tactique. On a commencé à jouer long à 0-2. On a alors posé des problèmes à l’OM et on a marqué. Mais dans l’ensemble, on n’a pas fait un bon match même si on a poussé sur la fin ». Au-delà des limites de ses joueurs, Hervé Renard monterait-il aussi les siennes ?

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour