Restons connectés

16e journée de Ligue 1 : Maignan magnétique, Marçal tactile

Les prix de la Ligue 1 FC NantesLille OSCOlympique LyonnaisToulouse FC

16e journée de Ligue 1 : Maignan magnétique, Marçal tactile

L’Hexagone perpétue la tradition des gardiens de qualité avec Maignan. Qualité toujours : l’arbitre de Caen / Lyon aime la proximité. A Strasbourg, on rentabilise sa place avec 9 minutes d’arrêt de jeu. Certains diront qu’ils jouent toujours à cette heure-ci.

Maignan : Landreau 2.0

Certains gardiens ont un truc en plus pour arrêter un pénalty. Mickaël Landreau, qui entraîne Lorient aujourd’hui, a porté cette réputation durant sa carrière. Mike Maignan part lui sur des bases fulgurantes en ayant encaissé que 3 des 8 pénalties de ses adversaires, avec notamment 4 arrêts. Les Lillois lui doivent leurs deux dernières victoires et on peut dire que la morale est sauve pour le pauvre Ballo-Touré (chat noir de la L1 avec notamment son fameux but contre Amiens) car si le pénalty concédé à Lyon était litigieux, celui contre Toulouse était tout simplement une grossière erreur, l’arbitre ayant confondu sa cuisse avec sa main…

Marçal VS l’arbitre de touche

Drôle de scène à Caen avec une “altercation” entre le latéral gauche lyonnais, Marçal, et l’arbitre de touche. Le joueur met une sorte de “baffe” à l’assistant mais ne sera pas sanctionné par l’arbitre central. Un sourire et une poignée de mains ont permis de régler l’affaire à l’amiable. Suffisant pour éviter aussi la commission de discipline ?

Delort se prend pour Hulk

Sur le terrain, les prestations d’ n’ont rien d’héroïque. Le “Gignac du pauvre” réalise un début de saison correct (4 buts et 3 passes) mais le TFC n’y arrive plus en championnat. Alors quand une faute est signalée contre lui face à Lille, l’attaquant passe ses nerfs sur son maillot en le déchirant. Pas certain que cela suffise pourtant à convaincre Sainté de faire de lui un homme en Vert. Surtout après avoir raté un péno décisif à la dernière seconde.

Paris demande l’addition

Le PSG est riche, tout le monde le sait. Du coup, l’addition du club parisien est plus élevé que pour les autres équipes. Avec 9 minutes de temps additionnel et malgré une domination évidente, le PSG s’est pourtant incliné en Alsace. Le Racing Club de Strasbourg devient ainsi le premier club à faire tomber les Parisiens cette saison (2-1). Une décision qui n’a pas manqué de faire polémique même si dans les faits, le temps perdu suite au changement de gardien strasbourgeois et aux remplacements justifie ce calcul.

Maillot noir pour Sainté, d’entraînement pour Nantes

Saint-Etienne ayant décidé de porter un maillot noir “pour rendre hommage aux mineurs” lors de la Sainte Barbe – leur patron – (une activité importante sur le territoire par le passé) et non pour une simple raison marketing selon le club. Du coup, les Nantais n’ont pas pu porter leur maillot “extérieur” ni leur maillot “domicile” aux manches vertes, jugés pas assez différenciants. Les Canaris ont donc mis leur maillot d’entraînement tout jaune. Côté terrain, 1-1 balle au centre.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour