AvideceWopyBalab

Non cette 2e journée de Ligue 1 Conforama ne s'est pas limitée au simple fait de voir Neymar disputer son 1er match sous le maillot Parisien. Heureusement pour nous, il y a eu d'autres événements intéressants dans cette journée et non des moindres. Ce n'est pas La Meinau qui nous dira le contraire ! 

La poisse de Nantes

Le retour de Ranieri en Ligue 1 est compliqué. Balayée à Lille, son équipe s'est retrouvée en grandes difficultés avant la demi-heure de jeu car l'entraîneur italien a été obligé de procéder à ses trois changements. Malgré cela, son équipe a tenu le coup… jusqu'à la 88e minute et le but d'Ocampos. Lot de consolation pour Ranieri, , comme Marcelo Bielsa, l'a félicité pour son travail.

https://twitter.com/jplusun/status/896849448520863749

Maignan rend Lille encore plus poissard

et Kevin Malcuit blessés avant la 20e minute, Ballo-Touré hors du coup et averti d'un carton jaune remplacé à la 38e minute : Marcelo Bielsa attaquait la seconde mi-temps sans solution sur le banc. Si son équipe a subi les assauts strasbourgeois, elle a craqué quand son gardien a perdu ses nerfs et cédé aux provocations de . En jetant le ballon sur son adversaire, le portier a pénalisé son équipe qui a fini avec Nicolas De Preville puis Ibrahim Amadou dans les cages. Strasbourg en a profité pour marquer trois fois.

On arrête plus Sankharé

Le milieu de terrain de Bordeaux a toujours aimé se projeter et apporter du soutien devant, mais en ce moment, il s'est transformé en un redoutable buteur. Avec deux buts en deux journées (plus deux en Coupe d'Europe), marque les esprits en ce début de saison.

Nice a la tête ailleurs

Le mercato niçois a séduit les observeteurs mais sur le terrain, les Aiglons peinent à décoller, probablement obnubilés par leur campagne pré-européenne. Battus lors de la première journée, les Niçois ont été surpris à domicile par Troyes qui fait déjà mieux qu'il y a deux ans. Les Aubois avaient attendu la 22e journée pour gagner un match en 2015/16. Avec déjà quatre points inscrits, ils ont donc fait aussi bien qu'au cours des huit premières journées de leur précédente saison en L1.