Restons connectés

9e journée de L1 : Fékir craque, les footballeurs contre-attaquent

Les prix de la Ligue 1

9e journée de L1 : Fékir craque, les footballeurs contre-attaquent

PKFoot distribue des prix après cette 9e journée de Ligue 1 2016/17 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot, ses boulettes mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif, l’individualisme ou l’ego.

Sainté l’a encore fait

Le “Fergie time” va être rebaptisé “Galtier time” car les Stéphanois ont encore marqué dans les arrêts de jeu. Face à Dijon, l’égalisation de Roux sur pénalty a permis aux Vers d’accrocher un nul. Il s’agit déjà du quatrième but inscrit par les Stéphanois après la 90e minute depuis le début de saison en championnat.

Fekir a craqué, vraiment

Pour une faute aussi bête que grossière, s’est fait expulser contre Nice. Son carton rouge semble plutôt logique et le voir invoquer la jurisprudence Balotelli (exclu puis blanchi par l’arbitre) ressemble à une mauvaise blague. La commission de discipline ne devrait pas être dupe.

Loulou n’a pas de défense, mais son attaque carbure

C’est la perf de la journée. Réduit à dix juste après avoir vu Caen égaliser à 2-2 à vingt minutes de la fin du match, Montpellier a trouvé la ressource pour s’imposer (3-2) contre les Normands. Loulou Nicollin aura encore de quoi se plaindre de la qualité de sa défense qui vient d’encaisser 5 buts en deux matchs, mais il doit se satisfaire du travail de ses recruteurs offensivement avec 6 pions marqués dans le même temps.

Les footeux contre-attaquent

Qui n’a jamais dit que les footballeurs étaient bêtes comme leurs pieds ? (oui c’est la version polie). Sauf que quand c’est le président (celui de la République, pas Laurent Blanc) qui fait de même, cela provoque évidemment une polémique. La généralité, par définition fausse, de François Hollande s’est donc heurtée aux réponses de footballeurs vexés par cette pique digne du bistrot du coin. Ils ont été nombreux à réagir, à commencer par Jonas Martin, l’ancien montpelliérain parti à Séville et qui a rédigé un beau communiqué sur Twitter, Nabil Fekir ou encore le consultant Habib Beye.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour