Amical

Italie – France : je vais bien, tout va bien

Le public français a eu ce qu’il voulait. Pendus haut et court, les « méchants espoirs qui vivent leur vie » ont été condamnés sur le long terme, servant d’alibi parfait à une fédération toute heureuse de masquer les défauts de la formation à la française. Didier Deschamps ne pouvait rêver pire contexte pour préparer le amical face à l’Italie, auquel on peut rajouter la bourde d’un Lloris remplaçant et le retour inespéré de Gourcuff et de ses démons ?. Au lieu de sortir des packs StadiumBox pour soutenir les Bleus, la FFF devrait se pencher sur une sitcom quotidienne. Disons « Didier et les garçons ».

lire la suite
5 mars 2012 0

L’hommage du Pays de Galles à Gary Speed

Lors du dernier match amical du Pays de Galles contre le Costa-Rica, tout un pays a rendu hommage à l’ancien sélectionneur national, qui s’est suicidé quelques semaines auparavant à l’âge de 42 ans. Gary Speed, c’est 85 sélections nationales et 2 années à la tête du Pays de Galles. Sont fils a déclaré : « Mon père me disait toujours, si tu fais de ton mieux, c’est suffisant. Et je pense que vous tous, allez faire de votre mieux ce soir, ce sera assez ». La victoire du Costa-Rica 1-0 reste anecdotique.

lire la suite
11 janvier 2011 0

Rassurez-vous, Ribéry va mieux !

Franck Ribéry déborde d’ingéniosité et ne rate pas une occasion de b… euh… s’amuser. Quand le Bayern est en tournée au Qatar pour affronter Al Wakrah, il n’hésite pas à inventer un nouveau geste technique : le coup du lampion. Diablement efficace. Le Ballon d’Or 2012, le voilà.

lire la suite

Pourquoi Iker Casillas est surnommé « San Iker » en Espagne ?

Ce vendredi, les journaux ont relayé une nouvelle terrible, presque affolante : le Real a gagné son premier trophée ! Le fait est assez rare pour devoir être vérifié deux fois. Rassurez-vous, il ne s’agit que du trophée Franz Beckenbauer, sorte de trophée Emmaüs allemand. Mais le vrai Kaiser dans l’histoire se trouvait dans le camp espagnol. Voire même dans les bois.

lire la suite

Pourquoi Laurent Blanc pourra compter sur ces néo-Bleus ?

Le match tant attendu a eu lieu. Force est de constater qu’il regorge d’éléments nouveaux pour le sélectionneur et son staff. En effet, au-delà de la prestation footballistique des joueurs (dont nous reparlons juste après ce préambule), le changement principal de la sélection « Made in Blanc » se situe à l’extérieur du rectangle vert. Ainsi, un contact renoué avec le public et la presse, un sélectionneur ouvert à la discussion et aux échanges, des joueurs qui semblent content et fier d’être là. Que demander de plus ? Ah oui, de gagner ce serait pas mal non plus…

lire la suite
Angleterre
Espagne
Italie
Allemagne
France